Amar Tou en visite au CHU Franz-Fanon de Blida, Coup de starter à l’accélérateur linéaire

Liberte; le Samedi 20 Janvier 2007
3

L’accélérateur linéaire est désormais opérationnel. Cet équipement très sophistiqué vient d’être intégré par une stéréotaxie radiochirurgical offerte par l’AIEA. Ce nouveau matériel, qui a coûté plus de 12 milliard de DA, le premier en Afrique et quatrième au monde, est doté d’une grande capacité. Le traitement de la tumeur du cerveau se fait par les rayons atomiques avec une grande précision. Pour son fonctionnement, deux ingénieurs spécialistes en physique nucléaire ont été détachés par la Comena. “C’est un grand acquis pour l’Algérie”, a déclaré le ministre.  Réduire au maximum les frais en devises que dépense chaque année l’État pour honorer les factures des personnes soignées à l’étranger, est l’un des objectifs à atteindre. L’hôte de Blida constate une réelle avancée dans la prise en charge des malades. “Après Mustapha-Pacha, le CHU de Blida vient de réussir l’opération de 9 greffes rénales par des compétences 100% algériennes. Je suis venu rien que pour féliciter les chirurgiens pour leurs réussites”, a déclaré Amar Tou, ministre de la Santé qui a effectué une visite d’inspection et de travail jeudi dernier au CHU Franz-Fanon de Blida. Il s’est longuement arrêté au service ORL où l’on vient de réaliser la première opération d’implant  sur un jeune de 34 qui a perdu l’ouïe depuis l’âge de 15 ans. Selon les responsables, cette opération, qui coûte plus 240 millions de centimes, est totalement prise en charge par l’État.  Une pierre est déposée par le ministre pour annoncer l’extension du service de radiologie du CHU Blida qui devrait être  achevée dans 7 mois. Le ministre a indiqué que des spécialistes en cardiovasculaire sont actuellement en stage à l’étranger pour assurer une formation en matière de transplantation de cardiovasculaire infantile, car, selon lui, cette maladie est en progression chez les enfants. La lutte contre la drogue et la thérapie de toxicomanes imposent au ministère de la Santé à tracer un nouveau programme pour instaurer une cellule nationale qui sera à l’écoute des drogués. À cet effet, le ministre annonce la construction de trois nouveaux centres à travers le pays.  Avant d’achever sa visite, le ministre a annoncé que l’hôpital psychiatrique est désormais décentralisé du CHU tout en procédant à l’installation de M. Abache Amar comme nouveau directeur de l’hôpital psychiatrique.K. FAWZI

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..