Après la reprise de la liaison Alger Madrid-Alger, Iberia annonce le vol Alicante-Oran pour mars prochain

Liberte; le Samedi 13 Janvier 2007
3

220 avions qui desservent 101 destinations dans 39 pays avec 58 destinations supplémentaires en code partagé avec d’autres compagnies, la compagnie aérienne espagnole Iberia se place ainsi en quatrième position dans le monde au même titre que British Airways, et se targue d’être aujourd’hui le leader sur le marché Europe-Amérique latine. Cette compagnie arrive en Algérie en affichant une politique très agressive envers le marché algérien qualifié de très prometteur. Après avoir signé son retour en Algérie, les responsables de la compagnie rencontrés, jeudi passé à l’hôtel Sofitel, annoncent le lancement de la liaison Alicante-Oran dès mars prochain et de continuer sur cette même lancée en optant, également, pour le vol qui reliera Barcelone à Alger prévu pour cet été. “Nous voulons faire de l’Algérie la destination phare dans notre stratégie prévue pour l’Afrique du Nord et notamment pour le Maghreb”, ont assuré les responsables de la compagnie précisant qu’ils desservent déjà 10 destinations africaines avec la ferme intention de renforcer cette présence et de miser, par ailleurs, sur le volet touristique pour compléter son offre. C’est du moins le cas pour l’Algérie qui semble intéresser les Espagnols au plus haut point, particulièrement pour le tourisme saharien.Certes, le retour d’Iberia est dicté par l’insistance des hommes d’affaires algériens et espagnols, ainsi que la communauté algérienne en Espagne (plus de 40 000), mais c’est aussi et surtout pour le climat très propice pour un retour très étudié au point de vue économique. “Je suis surpris par le climat de sécurité qui règne en Algérie. Nous repartons en Espagne avec des impressions tout à fait différentes de ce que nous imaginions, influencés par ce qui était rapporté auparavant”, nous a déclaré l’un des trente journalistes faisant partie du vol inaugural qui a transporté également 70 chefs d’entreprise et hommes d’affaires espagnols. Il est indéniable que le retour d’Iberia en Algérie marquera un tournant décisif dans les relations bilatérales des deux pays qui ne font que s’accroître ces dernières années et devront s’affirmer encore plus avec la visite attendue, au cours de cette année, du roi et de la reine d’Espagne en Algérie. “Nous ne lésinerons pas sur les moyens pour offrir aux passagers algériens toutes les prestations au même titre que tous nos autres passagers dans le monde”, insisteront les responsables d’Iberia qui ambitionnent de faire profiter le passager algérien de leur programme de fidélisation et le lancement du billet électronique dans les plus brefs délais. Ils ont abordé également le volet billetterie en assurant que des formules très alléchantes seront proposée aux clients d’Iberia.  Présente à travers les points de vente de Touring Algérie, la compagnie espagnole met sur le marché 28 000 sièges par an et se dit prête à renforcer ses capacités et sièges et en fréquence en fonction des besoins. “Notre performance réside justement dans notre capacité d’adaptation, ce qui nous a valu d’ailleurs la réalisation des meilleurs résultats en 2001 lorsque l’aérien a connu une crise”, ont déclaré les responsables de cette compagnie qui trouve plus rentable de recourir au leasing (70%), ce qui lui permet d’avoir toujours les aéronefs les plus modernes. Iberia, qui fait partie du One World, jouit aussi d’une santé financière qui ne cesse de s’accroître avec 395,6 millions d’euros de bénéfice net pour 2005.Nabila SaÏdoun

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..