Attentats terroristes à boumerdès et jijel, 1 militaire tué et 8 autres blessés

Liberte; le Mardi 23 Janvier 2007
3

Alors qu’ils étaient en mission dans les monts d’Irraguène, à 70 km au sud-ouest de Jijel, les forces de sécurité ont perdu, avant-hier dimanche, vers 15h, un des leurs et six autres furent blessés dans leurs rangs suite à l’explosion d’une bombe artisanale. L’attentat en question est survenu sur un chemin forestier situé entre les deux localités de Beïda et Garoua relevant de la commune d’Erraguène. Selon nos sources, une patrouille venait de quitter l’un des cantonnements installés ces dernières années dans cette contrée, lorsqu’elle fut surprise par l’explosion d’une bombe enfouie dans un coin de la route. Les 6 soldats qui étaient à bord d’une Land Rover ont été atteints dont 1 mortellement. L’attentat a été planifié par une “seriate” du GSPC, qui active dans les monts des Babors. Une opération de ratissage a été vite déclenchée par les forces de l’ANP opérationnelles dans la région. Par ailleurs, une incursion terroriste a été repoussée avant-hier par les éléments de la Gendarmerie nationale à Tidjellabine, 6 km au sud de Boumerdès. On déplore deux gendarmes blessés lors de l’accrochage qui a suivi cette attaque commise aux environs de 20h, au niveau d’un barrage fixe de la gendarmerie. Les gendarmes étaient en faction au niveau du carrefour de Tidjellabine lorsqu’ils ont été pris pour cible par les assaillants qui étaient embusqués dans un sentier non loin du marché. La riposte énergique et rapide des gendarmes venus immédiatement en renfort a contraint les terroristes à prendre la fuite vers les maquis environnants. M. B./M. T.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..