Avant-gardes des Libertés, Dépôt du dossier d’agrément cette semaine

Liberte; le Dimanche 5 Juillet 2015
111333

Après son congrès constitutif, le parti Les Avant-gardes des Libertés a tenu, hier à Alger, sa première réunion du bureau politique, avec l’absence de trois membres. Cette rencontre a permis au parti d’Ali Benflis d’entériner son adhésion au Pôle des forces du changement (PFC) et à l’Instance de concertation et de suivi de l’opposition (Icso). L’ancien chef de gouvernement siégeait, en effet, dans les deux instances en tant que personnalité nationale, mais il a tenu à faire valider son adhésion en qualité de chef de parti par le bureau politique. Désormais, c’est tout le parti des Avant-gardes des Libertés avec ses 30 000 militants, un chiffre communiqué par Ali Benflis, qui est engagé dans la démarche du PFC et de l’Icso. Sur ce chapitre, le bureau politique a salué “l’unité des rangs de l’opposition nationale et son rassemblement autour d’une vision globale et cohérente destinée à hâter la sortie du pays des impasses politique, économique et sociale vers lesquelles il a été conduit”.
Il a également réaffirmé “la détermination des Avant-gardes des Libertés d’être une partie intégrante et active de cette opposition nationale, responsable et constructive, avec laquelle, il partage pleinement le projet d’une alternative démocratique que devront bâtir ensemble toutes les Algériennes et tous les Algériens de manière ordonnée, consensuelle, graduelle et apaisée”.
Par ailleurs, le président des Avant-gardes des Libertés a fait savoir en marge de la réunion que le dossier d’agrément de son parti sera déposé au courant de cette semaine au ministère de l’Intérieur. Ali Benflis, qui a reçu l’autorisation le 18 février dernier, de tenir le congrès de son parti, a organisé plusieurs congrès régionaux avant les assises constitutives les 13 et 14 juin 2015. “La loi fixe à un délai d’un mois le dépôt du dossier d’agrément après la tenue du congrès constitutif. Chose que nous allons faire au courant de cette semaine. Le ministère de l’Intérieur a un délai de deux mois pour statuer sur l’agrément définitif de notre parti”, a-t-il expliqué. Enfin, il est à signaler qu’une grande partie de la réunion a été consacrée à la représentativité de la communauté nationale établie à l’étranger.
Ali Benflis a affirmé à ce propos, que le parti Les Avant-gardes des Libertés sera présent sur la scène politique internationale avec des militants aux États-Unis, au Canada, en Angleterre, en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Belgique, en France, en Tunisie, au Qatar… et bien d’autres pays. Il a précisé que particulièrement pour la France, le parti comptera 18 coordinations en fonction des représentations diplomatiques de l’Algérie sur le sol français.

M.M.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Mehdi Mehenni

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..