Avec son discours-fleuve et décousu à l’ONU, Kadhafi fait craquer un interprète à l’ONU

Liberte; le Dimanche 27 Septembre 2009
3

Le discours-fleuve du dirigeant libyen Mouammar Al-Kadhafi, mercredi dernier à la tribune de l'ONU, a mis à l'épreuve la patience de bien des auditeurs, pour ne rien dire de l'interprète chargé de la traduction simultanée. L'interprète libyen a réussi à tenir pendant les 75 premières minutes d'un discours décousu, sautant du coq à l'âne et plein de redites, mais il a fini par jeter l'éponge en lâchant : “Je n'en peux plus !” relatait le quotidien New York Post, vendredi dernier. Le responsable de la section arabe des interprètes de l'ONU, Rasha Ajalyaqeen, a immédiatement volé à son secours et assuré les 20 dernières minutes de traduction. “C'est la première fois que je vois cela en 25 ans.” Les discours des chefs d'État devant l'Assemblée générale de l'ONU ne doivent en principe pas excéder 15 minutes.

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..