Belgique - Algérie : , Le scandale des visas

Liberte; le Lundi 12 Mars 2012
3

Une assistance nombreuse s’était rassemblée samedi dernier à Bruxelles dans la petite salle de la maison des cultures de Saint-Gilles. À l’initiative des jeunes de trois associations, Algerians in Belgium, K-alem et le Collectif des femmes de Louvain-la-Neuve, un public diversifié avait tenu à rendre hommage aux moudjahidate invitées en Belgique pour rendre compte de la lutte de la femme algérienne. À la tribune, la modératrice Rahma Mecellem du Collectif des femmes de Louvain-la-Neuve, Zoulikha Benkaddour, ancienne combattante du FLN, et Nouria Hafsi, secrétaire générale de l’Union des femmes algériennes. Zoulikha Benkaddour connaissait déjà la Belgique : elle a séjourné à Bruxelles, a visité Bruges et a effectué un premier séjour dans le royaume en 1963. Aujourd’hui, elle est venue livrer son témoignage de combattante aux premières heures de la lutte d’Indépendance. Nouria Hafsi a exposé l’évolution de la lutte de la femme algérienne à travers les siècles… Tout un programme ! Mais le public a regretté l’absence de nombreux autres invitées parmi lesquelles Mmes Bitat ou Djamila Bouhired mais aussi Fatma Ouzeguan, Zahia Khalfellah, Zahia Benarous, Nacira Haddad, Sahiba Saoud, Malika Liani, Hacine Raâb, Fahima Touhami, Ourida Afafsa et Bouned Saïda.Onze hommes étaient également annoncés dont Ahmed Brahimi, Sid-Ali Dris ou Khaled Mekki mais aucun d’entre eux n’était là. Avaient-ils quelques réticences à participer à cette conférence ? C’est Mme Nadia Dridi, venue d’Alger en compagnie d’une consœur du quotidien Echourouk, qui leva le voile : la Belgique n’avait pas délivré les visas aux conférenciers ! Et certains invités (comme Mme Bitat), qui possèdent un passeport diplomatique et qui aurait pu néanmoins prendre l’avion vers la capitale belge, y ont renoncé en solidarité avec les autres… Un adjoint au maire de la commune de Louvain-la-Neuve, qui a enseigné en Algérie il y a quarante ans, a pris la parole lors du débat pour dénoncer cette situation et demander une intervention urgente auprès des plus hautes autorités belges.
A M

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..