Bou-ismaïl, Remous au RND à Tipasa

Liberte; le Samedi 10 Mars 2012
3

Le bureau communal RND de Bou-Ismaïl se met en colère et “dénonce publiquement les dépassements du coordinateur du bureau de wilaya de Tipasa”, apprend-on jeudi auprès de ses membres. “Le RND n’est toujours pas structuré à Tipasa”, ajoutent les membres de la section locale. “De plus, le bureau de wilaya active 6 mois tous les 5 ans et seulement lors des échéances électorales”, indiquent nos sources, qui retiennent comme motif le fait que le parti soit “géré par une seule personne”. “C’est un ancien vice-président de l’APW et qui a également eu à occuper un mandat de sénateur qui profite de l’occasion des prochaines élections législatives afin de se positionner en tête de liste. De plus, les personnes qui figurent avec lui sur la liste comptant pour les élections du 10 mai n’ont absolument rien à voir avec le parti”, signalent nos interlocuteurs qui estiment que “le RND est connu par ses militants. Cependant, ce sont ces pratiques qui ont fait que le parti obtienne des scores insuffisants aux locales de 2007”. “Le RND aurait facilement pu rafler 20 communes sur les 28 que compte la wilaya de Tipasa”, considère le bureau communal de Bou-Ismaïl, ajoutant plus loin : “Nous avons perdu le siège du Sénat puisque ce coordinateur, en poste alors, n’a rien fait.” “Des militants quittent le RND à cause de cette même personne”, déclare la section locale RND puisque, explique-t-on, “il n’a pas donné la chance à des militants capables de rivaliser avec les candidats des autres partis”. En ce sens, “nous demandons au premier responsable de notre parti, notre cher frère Ahmed Ouyahia, d’intervenir par sa sagesse avant qu’il ne soit trop tard et avant que les militants de la wilaya de Tipasa n’officialisent leur retrait des structures du parti”, réclame la section locale du RND. “Les militants disent : nous n’allons pas donner nos voix aux autres partis mais allons mettre le bulletin blanc dans l’urne pour sanctionner la dictature du coordinateur”, conclue notre source. L’APC de Bou-Ismaïl, rappelle-t-on, est gérée par un élu RND.
M D

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..