Bouira, Mesdames, vous êtes priées de reporter vos accouchements !

Liberte; le Mardi 22 Septembre 2009
3

 Le mois de Ramadhan est aussi connu pour être une période où la machine économique et les administrations fonctionnent au ralenti. Mais il n’y a pas que ces deux secteurs qui sont touchés par le ralentissement de l’activité. Dans la wilaya de Bouira, tenez-vous bien, ce sont les services de la santé qui subissent une asthénie ramadhanesque. Les médecins gynécologues, exerçant au niveau des hôpitaux de la wilaya, sont, en effet, tout simplement en congé. Et les femmes qui arrivent au terme de leur grossesse  en ce mois sacré de Ramadhan sont priées de s’adresser aux cliniques privées de la région ou de… reporter leur accouchement après l’Aïd.

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..