Boumerdès, Quand la mafia du sable se rallie au GSPC

Liberte; le Lundi 15 Janvier 2007
3

“Il existe une complicité entre les groupes terroristes du GSPC et la mafia du sable”, a indiqué, hier, le colonel Barour Sahraoui, chef de groupement de la Gendarmerie nationale de Boumerdès qui a précisé que l’existence de cette alliance a été confirmée, notamment à l’est de la wilaya de Boumerdès.Le chef du groupement a annoncé que la gendarmerie a saisi plus de 1 052 m3 de sable volé et mis en fourrière plus de 120 camions. Même les bêtes utilisées pour le transport du sable n’ont pas échappé à la vigilance des gendarmes, puisque plus de 7 animaux entre mulets et baudets ont été saisis et leurs propriétaires arrêtés, à indiqué M. Barour, ajoutant que la plupart de ces animaux ont été saisis dans la commune de Boudouaou El-Bahri où les belles plages de cette ancienne station balnéaire ont été complètement défigurées. Mais ce sont surtout les plages de l’est de la wilaya de Boumerdès qui ont été les plus touchées par la mafia du sable, où de véritables réseaux se sont constitués pour accaparer plusieurs parcelles de sable situées dans les communes infestées par les groupes terroristes du GSPC.En dépit de la lutte sans merci livrée par les services de sécurité aux pilleurs de sable, ces derniers ne se sont jamais découragés puisqu’ils ont toujours continué à utiliser le sable volé comme un fonds de commerce. Et pour préserver ce type d’activités, ils n’hésitent pas à se rallier aux groupes terroristes du GSPC avec lesquels ils partagent “le magot” constitué à partir de ces opérations de pillage. L’argent récolté est ensuite blanchi avec la complicité de commerçants véreux et autres revendeurs de sable.Selon des responsables officiels, ce phénomène ne peut être endigué que s’il y a changement des dispositions de la loi sur l’environnement.“Le pilleur de sable doit être frappé là où il faut”, c’est-à-dire, il faut lui saisir définitivement le camion”.M. T./C. FAIROUZ

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..