Corps communs, ouvriers professionnels et agents de sécurité de l’éducation, La commission de l’Unpef se mobilise

Liberte; le Samedi 17 Mars 2012
3

Les corps communs du secteur de l’éducation nationale ne sont pas près de tourner la page de la contestation.Après l’appel à la mobilisation lancé par la commission affiliée au SNTE soutenu par l’UGTA de la wilaya de Béjaïa, c’est au tour de la commission nationale des corps communs, des ouvriers professionnels et des agents de sécurité de brandir leur menace. “La commission dénonce la marginalisation et l’exclusion de ce corps. Elle refuse la situation dramatique dans laquelle se débattent ces travailleurs en raison de leur salaire dérisoire”, souligne le communiqué de l’Unpef.Et de lancer un appel à la solidarité et à la mobilisation de tous ces corps à travers le territoire national. Ceci “en attendant les décisions du prochain conseil national sur les formules de la satisfaction des revendications. Les pouvoirs publics assumeront les conséquences de leur silence”.“Les corps communs, les ouvriers professionnels et les agents de sécurité contestent leur marginalisation, comme si nous n’étions pas des travailleurs du secteur, et réclament l’amélioration de leurs conditions de travail.” Et ceci passe, selon la commission de l’Unpef, par l’amendement des statuts particuliers et des régimes indemnitaires ainsi que la révision du classement catégoriel. Le communiqué cite également l’octroi de primes spéciales (prime de risque, de garde, de rendement…), le paiement des heures supplémentaires et des missions accomplies lors des examens scolaires et autres sessions de formation.
M. B.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..