Elle a jeté son fœtus à l’hôpital de Saïda, Une jeune étudiante arrêtée pour avortement

Liberte; le Mercredi 31 Janvier 2007
3

Une jeune étudiante au Centre de formation professionnelle d’El-Badr, répondant aux initiales de T. C., âgée de 21 ans, a été arrêtée par la Police judiciaire pour avortement avant d’être traduite devant le parquet de Saïda. Selon nos sources, la jeune étudiante a été accompagnée de sa copine à l’hôpital Ahmed-Medeghri pour consultation médicale suite à un malaise abdominal, ayant senti beaucoup de douleurs, elle s’est dirigée vers les toilettes des urgences où elle a avorté d’un fœtus de 4 mois, découvert par un agent de sécurité, celui-ci, avise alors les services de la police judiciaire qui ont procédé à l’arrestation de la jeune mère.  Dans le même registre, il y a lieu de signaler que l’ensemble des résidences universitaires vivaient plusieurs fléaux sociaux éducatifs, ce qui a poussé les différentes organisations estudiantines à des multiples protestations au sein du centre universitaire allant même jusqu’à dénoncer la présence des personnes étrangères dans les chambres de certaines étudiantes. Différents mouvements de contestation ont été observés par les familles des quartiers proches des centres de formation professionnelle et des résidences universitaires contre les stationnements anarchiques des véhicules, des individus incivils qui ne prêtent aucune attention à l’honneur et au respect du voisinage et ce, malgré les interventions des éléments de la sûreté de wilaya dans ce sens. Par ailleurs, une jeune lycéenne âgée de 16 ans habitant à El-Hassasna a tenté hier de mettre fin à ses jours suite à un conflit familial. Selon une source hospitalière, la victime a absorbé des produits caustiques, ce qui a nécessité son évacuation urgente vers le service des urgences de l’hôpital où elle a reçu les soins nécessaires.F. Z.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..