ELlE n’a pas accru sa place dans les Parlements, La femme, laissée-pour-compte du Printemps arabe

Liberte; le Samedi 3 Mars 2012
3

Malgré les promesses du Printemps arabe, la proportion des femmes dans les Parlements des pays arabes a stagné à 10,7% en 2011, constate un rapport de l’ONU présenté vendredi à New York. “Malgré un début d’année prometteur, la région arabe reste la seule au monde dont aucun Parlement ne comporte un minimum de 30% de femmes”, souligne le texte du rapport disponible sur le site de l’Union interparlementaire (http://www.ipu.org). À l’échelle mondiale, la part des femmes continuent à progresser légèrement dans les Parlements nationaux, avec une moyenne de 19,5% en 2011 contre 19% en 2010, les pays nordiques se maintenant en tête du classement avec 42% d’élues en moyenne. En Europe, note le rapport, les remaniements électoraux consécutifs à la crise économique ont fait perdre des sièges aux femmes en Espagne, en Estonie ou au Portugal. La Finlande a enregistré un pourcentage record d’élues (43%), tandis que l’Allemagne est 21e au classement (avec 33%), la France 69e (19%) et les États-Unis 78es (17%). C’est au Nicaragua que les femmes ont fait la percée la plus spectaculaire dans un parlement national, passant de 18,5% en 2006 à 40% aujourd’hui.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..