En prévision des sorties sur le terrain de ses membres, L’état-major du FLN en conclave

Liberte; le Mardi 23 Janvier 2007
3

Il s’agit, pour le comité exécutif du FLN, de faire le point sur la situation organique et définir des positions politiques en prévision des rencontres avec la base militante, dès la semaine prochaine.Les prochaines élections locales et législatives mobilisent le Front de libération nationale (FLN). C’est ce qui motive en tout cas la réunion de la direction du parti que convoque Abdelaziz Belkhadem, le secrétaire général (SG) du FLN pour samedi prochain au siège national de cette formation à Alger (Hydra). Cette rencontre, à laquelle prendront part l’ensemble des membres du comité exécutif du parti (Saïd Bouhedja, Abdelkader Bounekraf, Salah Goudjil, Abdelkrim Abada, Amar Saïdani et Amar Tou), sera destinée à “débattre des positions politiques du FLN et de la situation organique du parti pour arrêter des mesures concrètes en vue d’une mobilisation massive de la base militante et des organisations populaires dès la semaine prochaine”, indiquera une source proche de cette formation.Pour mieux illustrer l’ordre du jour de la rencontre de samedi prochain, notre source simplifiera les choses en disant : “Nous allons descendre sur le terrain et prendre attache avec notre base militante pour les préparer dès maintenant à affronter les prochaines échéances.” Des réunions avec les élus des Assemblées populaires communales (APC) et des Assemblées populaires de wilaya (APW) seront également prévues par l’état-major du parti du Chef du gouvernement. Cette mobilisation, nous dit-on, a un rapport avec le double scrutin local et législatif que d’autres formations politiques, à l’instar du Rassemblement national démocratique (RND), ont déjà en point de mire depuis plusieurs semaines. Toutefois, la stratégie du parti pour une mobilisation efficace de la base militante pour affronter de la meilleure façon qui soit les deux échéances électorales à venir reste du domaine du secret et ne sera connue que samedi prochain. De même s’agissant de l’identité des responsables du parti devant prendre attache avec les militants des quarante-huit wilayas, qui ne devrait être dévoilée qu’à l’issue de cette rencontre. La qualité ainsi que l’efficience de cette stratégie de mobilisation constituent le gage de la réussite de la formation de Belkhadem lors des deux échéances électorales en question. À plus forte raison que cette formation, détenant la majorité au gouvernement au Parlement (Sénat et APN) et dans les APC et APW, ambitionne de garder son statut de majoritaire. “Nous n’allons pas céder parce que nous voulons rester la principale et majoritaire formation politique en Algérie”, expliquera notre source. C’est pour cela que rien ne sera laissé au hasard en matière de stratégie de mobilisation, nous explique-t-on. La question du choix des hommes dans pareil travail de mobilisation est également capitale pour la formation de Belkhadem, d’autant que la direction du parti garde encore en mémoire les résultats peu reluisants dans certaines wilayas, lors des dernières sénatoriales, imputés à certains superviseurs, qui ne sont pas à la hauteur de leur mission. Il faut dire à ce propos que la mobilisation du parti en vue des prochaines élections intervient à un moment où sa restructuration au niveau des mouhafadhate n’est pas encore achevée. Le renouvellement des bureaux de ces structures de base devrait, selon des sources proches du parti, intervenir en février prochain pour clore définitivement le chapitre lié à la restructuration du FLN qui a traîné en longueur depuis le congrès rassembleur de janvier 2005, tenu à la coupole du 5-Juillet. C’est de l’achèvement de cette opération ainsi que de la qualité des responsables des bureaux de mouhafadhate et des kasmate que dépendra en grande partie la réussite ou l’échec lors des prochaines échéances électorales du FLN. Cela eu égard au rôle de mobilisation que jouent traditionnellement ces structures dans les échéances électorales et politiques. Quoi qu’il en soit, la direction du parti de Belkhadem est plus que jamais décidée à s’investir dans cette reconstruction de la “maison FLN” en misant grandement sur la qualité de ses représentants au niveau de ses structures.NADIA MELLAL

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..