Festival du film arabe d’Oran, La presse francophone écartée

Liberte; le Samedi 25 Juillet 2009
3

Le coup d’envoi de la 3e édition du Festival du film arabe d’Oran a été donné jeudi dernier à partir du Théâtre régional d’Oran Abdelkader-Alloula. De nombreuses personnalités du cinéma arabe (Égypte, Syrie et Liban) ont répondu présent et plusieurs journalistes et critiques arabes ont également été conviés à ce festival. D’ailleurs, une vingtaine de journalistes viennent d’Égypte seulement. Quant aux journalistes algériens, les organisateurs du festival ont, semble-t-il, jugé nécessaire et utile de n’inviter que certains organes arabophones. La presse francophone, elle, a été tout simplement écartée de ce rendez-vous cinématographique. Pourquoi ? Un acte grave de mépris, voire de censure.

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..