Ils rejoignent ceux d’Alger et d’Oran, Débrayage des travailleurs du tramway à Constantine

Liberte; le Mardi 7 Juillet 2015
111352

Les travailleurs de la Société d’exploitation du tramway (Setram) de Constantine ont entamé, dimanche soir, un mouvement de grève, qu’ils annoncent illimité, jusqu’à satisfaction de leurs revendications socioprofessionnelles. “Quatre rames seulement assurent le service minimum, sur les 17 rames opérationnelles à Constantine, depuis dimanche à 21h”, nous ont déclaré des travailleurs rencontrés au niveau de la station Zouaghi-Slimane. Le taux de suivi de ce mouvement est de 90%, selon des membres de la section syndicale.
“Suite au refus de l’administration de trouver des solutions à nos revendications qui sont légales et légitimes, la Centrale syndicale a décrété un mouvement de grève des trois unités opérationnelles du tramway”, lit-on dans un communiqué de la section syndicale de. Les revendications des grévistes sont axées sur trois points principaux, à savoir la signature de la convention collective, l’amélioration des conditions de travail dont la compensation des heures de repos et le retrait dans l’immédiat des agents qui se trouvent au niveau des carrefours.
Ce débrayage intervient après celui qui a été déclenché il y a deux jours, par les travailleurs du tramway d’Alger et d’Oran pour dénoncer les mauvaises conditions du travail.

S. B.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Souheila BETINA

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..