Journée d’étude et d’évaluation du développement du secteur de l’éducation nationale, 1 100 collèges et 500 lycées seront réceptionnés d’ici 2009

Liberte; le Samedi 17 Fevrier 2007
3

Près de 6 000 salles de classe à la faveur de 746 collèges, d'une capacité de 600 places pédagogiques, et 360 lycées d'une capacité d'accueil de 800 à 1 000 places, devront être réceptionnés à l’horizon 2009. Cette information a été rendue publique par le ministre de l’Éducation nationale jeudi dernier, lors d’une journée d'étude et d'évaluation du développement du secteur de l'éducation nationale, en présence de M. Mohamed-Nadir Hamimid, ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme. M. Boubekeur Benbouzid a précisé que ces réalisations s'inscrivent dans le cadre du programme quinquennal d'investissement (2005-2009) et des programmes destinés aux régions du Sud et des Hauts-Plateaux. Il est à noter que les établissements et structures du secteur de l’éducation, dont la réalisation a débuté en 2004 pour s'étendre jusqu'à 2009, représentent plus de 35% de l'ensemble des constructions réalisées depuis l'Indépendance.Le ministre a révélé qu’hormis les structures en cours de réalisation depuis fin 2004, comptant 307 collèges et 154 lycées, précisant que son département devra réceptionner également à l'horizon 2009 près de 1 100 collèges et 500 lycées. Sachant que les projets de ce programme d'investissement ont été lancés de façon à atténuer les disparités existant entre les wilayas dans chaque cycle d'enseignement. Concernant l'enseignement primaire, des wilayas accusant un déficit en structures pédagogiques, à l'image de Tébessa, Djelfa, Médéa, Jijel et M'sila, devront bénéficier d'un complément de salles de classe contrairement aux wilayas qui jouissent d’une situation plutôt favorable.Par ailleurs, M. Benbouzid a relevé que les taux de croissance du parc des infrastructures de l'enseignement moyen sont beaucoup plus importants que ceux de l'enseignement primaire, puisque seules trois wilayas accusent des taux inférieurs à 20%. Pour ce qui est du parc des infrastructures de l’enseignement secondaire, le ministre a indiqué qu'ils sont encore plus élevés, car 8 wilayas dépassent les 50%, alors que la wilaya de Constantine, qui enregistre une suffisance de places pédagogiques dans ce cycle, affiche un taux de croissance de 6%. Pour sa part, M. Hamimid, ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, a affirmé qu'un effort particulier est fourni depuis 1999 dans le cadre du développement du secteur de l'éducation nationale en application des décisions du président de la République contenues dans son programme d'investissement quinquennal. Le ministre s'est engagé, également, à livrer tous les projets du secteur de l'éducation nationale à la prochaine rentrée scolaire et à poursuivre la réalisation des projets restants pour livraison fin 2009. Dans un bilan, des résultats de l’année 2006, exposé lors de cette journée, a relevé que 1 185 projets ont été inscrits en 2006 au profit du secteur de l'éducation nationale, ce qui représente un taux de 47,53% du nombre global des projets. Concernant les projets finalisés, 283 établissements d'une capacité de 167 000 places ont été réalisés dont 80 lycées et 33 internats.N. A.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..