Khelil en Pologne, Discussions pour la livraison du gaz algérien

Liberte; le Jeudi 18 Janvier 2007
3

La Pologne négociera avec l'Algérie des livraisons du gaz liquéfié algérien, afin de diversifier ses sources d’approvisionnement, a annoncé hier le ministre polonais de l’Économie, Piotr Wozniak. “Jeudi, les représentants du groupe algérien Sonatrach négocieront avec (le gazier polonais) PGNiG les possibilités de coopération dans la livraison de gaz”, a indiqué M. Wozniak à l’issue d’un entretien avec le ministre algérien de l’Énergie et des Mines, Chakib Khelil. Rappelant des coupures récentes des livraisons de gaz russe, dont la Pologne dépend pour environ 42% de ses approvisionnements, Varsovie mise sur une diversification de ses sources et s’est déclarée intéressée notamment par le gaz norvégien et algérien. “L’Algérie est un grand fournisseur fiable de gaz liquéfié”, a souligné M. Wozniak, lors d’un point de presse commun avec le ministre algérien. Chakib Khelil a, de son côté, invité les sociétés polonaises à participer à des appels d’offres sur la construction d’un gazoduc trans-saharien. Les deux ministres ont évoqué aussi la possibilité de coopération des deux pays dans les domaines du bâtiment, des télécommunications et des mines. Le gazier polonais PGNiG a annoncé récemment sa décision de construire au port de Swinoujscie (Nord-Ouest) près de la frontière allemande, un terminal gazier.  Le terminal, qui doit être opérationnel à partir de 2011, aura au départ une capacité de transbordement de 2,5 milliards de m3 par an, avec possibilité de la porter jusqu’à 7,5 milliards de m3. Les livraisons de gaz algérien ne pourraient commencer qu’après la mise en service du terminal.R. N.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..