L’annonce a été faite par le DG de l’établissement à l’occasion du 8 Mars, Vers la révision de la convention de branche de l’Etusa

Liberte; le Samedi 10 Mars 2012
3

La prime de rendement collective passera à compter du 1er avril de 2 à 12%. D’autres mesures, visant l’amélioration de la situation de l’établissement et les conditions de travail, seront prises. La célébration de la Journée de la femme  par les nombreuses employées de l’Etusa, tous postes confondus, a été marquée notamment par l’annonce de bonnes nouvelles qui ne manqueront pas de faire des heureux même du côté de la gent masculine. Profitant, en effet, de la cérémonie organisée en l’honneur des femmes de l’établissement à laquelle ont été conviés des invités de secteurs partenaires (tutelle, RATP, métro d’Alger…) et de la presse, le premier responsable de l’Etusa a annoncé l’augmentation de la prime de rendement collective à compter du 1er avril. Ce n’est pas un poisson d’avril mais la décision est belle et bien prise au niveau de l’ex-RSTA. “La prime de rendement collective passera de 2 à 12% à partir du 1er avril”, a indiqué Yacine Krim, précisant que “cette majoration n’est pas une décision facile mais ce qui est dû à quelqu’un, on doit le lui rendre”. Le DG de l’Etusa révélera qu’une réunion entre la direction et le syndicat de l’établissement a eu lieu mercredi dernier et qu’une autre importante décision a été prise. “Il a été convenu également de la mise en place d’une commission mixte pour revoir la convention collective bloquée depuis 1996. Nous allons tracer des objectifs à atteindre et voir comment améliorer les conditions de travail des employés de l’Etusa.” Selon le premier responsable de l’une des principales entreprises que “la volonté politique a sauvé, les choses vont s’améliorer davantage. Si certains disent ne pas voir cette amélioration, nous dirons que nous y veillerons mais il y a des priorités”.  Rappelant une fois de plus que c’est grâce à l’aide du Premier ministre et du responsable de la tutelle que l’assainissement de l’Etusa a été arraché, l’orateur a souligné que “l’État accompagnait l’Etusa dans beaucoup de choses”. Mais sur le volet finances, Krim préfère rester prudent. “Nous allons doucement en matière de finances pour ne pas retomber dans les difficultés.” Pour le même orateur,  “réussir à payer le 22 du mois les 2 600 travailleurs que compte l’établissement, qui prévoit d’en recruter 200 autres, est un exploit”. À propos de recrutement, l’Etusa, qui compte plusieurs femmes occupant divers postes envisage de “féminiser” son service maintenance en embauchant une femme ingénieur en mécanique. “Contrairement à ce que peuvent croire certains, l’Etusa n’est pas un établissement d’hommes mais connaît  beaucoup de femmes. Nous avons même une femme conductrice de bus et de tramway”, a indiqué, pour sa part, le directeur général de l’administration, représentant de l’Entreprise du métro d’Alger qui ira plus loin en mettant en avant cette réelle avancée faite par la femme algérienne, à savoir un salaire aussi conséquent que celui de l’homme. Ce qui n’est pas souvent le cas à l’étranger.
M B

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..