La bibliothèque nationale a salué l’œuvre d’Ali Bey, L’hommage au libraire

Liberte; le Mercredi 17 Janvier 2007
3

 La Bibliothèque nationale d’Algérie (BNA) a rendu, hier, hommage au libraire Abderrahmane Ali Bey de la librairie du Tiers-Monde d’Alger pour avoir été un quart de siècle durant un des promoteurs du livre et de la lecture en Algérie. Le directeur de la BN d’El-Hamma, Amine Zaoui, a souhaité à travers le documentaire qui lui a été consacré “rendre hommage à ceux dont 30% de la fabrication d’un lecteur leur revient. J’entends par là les libraires”, a déclaré Amine Zaoui. Ce documentaire est un portrait filmé réalisé par les soins de la BNA et projeté hier en présence d’Ali Bey. Ce dernier a commencé sa carrière, à l’image de la majorité de ses confrères, à la défunte société nationale d’édition et de diffusion, la Sned au sein de laquelle il a occupé, à partir de 1972, le poste de préparateur. Il restera dans cette entreprise jusqu’à être affecté à la librairie du Tiers-Monde. Il y restera jusqu’à la dissolution de l’Entreprise nationale du livre, héritière de la Sned. Quant à Smaïl Ameziane, directeur de Casbah-Éditions qui viennent de racheter la librairie du Tiers-Monde, il a regretté le fait que “l’on ne reconnaît pas les nôtres”. En disant cela, Ameziane fait allusion à la décoration par le ministre français de la Culture de Abderrahmane Ali. Mais au-delà de cet hommage mérité, est revenue l’éternelle question de savoir quelle place occupe le livre dans notre société.S. B.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..