La démolition du marché informel de la ville en est à l’origine, Émeutes à Draâ Ben Khedda

Liberte; le Jeudi 1 Fevrier 2007
3

 Le centre-ville de Draâ Ben Khedda a été, hier, le théâtre de violentes émeutes entre les forces de l’ordre mobilisées dans le cadre de l’opération de démolition du marché informel, érigé en plein centre de cette ville, et les citoyens de la localité qui s’y opposaient. La tension était déjà perceptible depuis la matinée lorsque des engins escortés par plusieurs unités de CRS, bien équipés, commençaient à se diriger vers le site abritant ce marché informel qui ne cesse de s’étendre depuis sa création, il y a quelques années. La première baraque venait à peine d’être démolie que les nombreuses personnes exerçant au niveau dudit site, plus d’une centaine, commençaient à réagir. De nombreux citoyens de la localité ne tarderont pas à se mettre du côté des “commerçants” pour tenter d’empêcher cette démolition qui serait, selon des sources bien informées, ordonnée par le wali dans le cadre de la lutte contre le commerce informel qui a atteint des proportions alarmantes dans la wilaya de Tizi Ouzou. Des échauffourées ne tarderont pas, ainsi, à éclater entre les deux parties avant de se propager dans la plupart des artères de la ville qui offrait un décor semblable à celui qu’offraient les villes de la Kabylie lors des évènements du Printemps noir 2001.Toute la journée d’hier a été marquée, à Draâ Ben Khedda, par une grande tension et un bras de fer entre les forces de l’ordre qui tentaient d’exécuter la décision des autorités locales qui veulent, décidément, en finir avec ce marché, dont une partie est érigée sur la voie ferrée, et les occupants de ce site sur lequel sont érigées plus d’une centaine de baraques de fortune, construites avec du parpaing pour certaines et en roseau, pour d’autres.S. LESLOUS

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..