Le comité des exportateurs de déchets ferreux et non ferreux tient son congrès , Une fédération pour une meilleure mobilisation

Liberte; le Mercredi 7 Mars 2012
3

Bloquer l’autoroute Est-Ouest par des camions et tenir des rassemblements devant la direction générale des douanes et le ministère des Finances sont autant d’actions dont les dates seront annoncées bientôt.Lourdement pénalisés par le gel des exportations des déchets de métaux ferreux et non ferreux, les exportateurs ne baissent pas les bras et tentent de convaincre les pouvoirs publics de la nécessité de revenir sur cette décision qui a provoqué “la suppression de 40 000 postes d’emploi et l’entassement de milliers de tonnes de déchets”. Pour une meilleure mobilisation sur le terrain de la protestation, le comité tient samedi son congrès visant la création d’une fédération nationale. “Nous voulons passer d’un comité à une fédération nationale représentant plusieurs wilayas pour avoir plus de poids et inciter les autorités à nous écouter”, nous dit un des membres du comité. Revenant, donc, à la charge, le comité des exportateurs affilié à l’UGCAA menace de recourir à des actions de protestation d’envergure si les autorités ne répondent pas à leurs doléances. “Suite à la réponse négative de la direction générale des douanes qui souligne que le dossier est à l’étude à son niveau, le comité a décidé de lancer des actions de protestation dont la tenue de rassemblement devant l’institution douanière et devant le ministère des Finances”, annonce le comité national à travers son communiqué. Et de menacer de bloquer l’autoroute est-ouest par des camions et autres engins. Le communiqué affirme que les dates de ces différentes démonstrations de force seront annoncées “bientôt”. Tout en dénonçant une fois de plus cette interdiction incompréhensible, du fait que la production annuelle de ces déchets a atteint les 600 000 tonnes alors que 30 000 tonnes sont uniquement récupérées par les entreprises, le reste étant destiné à l’exportation. Soutenant que l’interdiction des déchets ferreux et non ferreux en 2009 et en 2010 a eu des répercussions négatives sur cette activité, le comité estime qu’il est “nécessaire de mettre en place une batterie de mesures pour  réglementer l’opération de récupération et d’exportation de ces déchets.” Cinq propositions, dans ce sens, sont avancées. La première a trait à la création d’une structure qui sera chargée du contrôle et du suivi de l’opération de récupération et de l’exportation, la concertation autour des opérations du commerce extérieur, l’utilisation de la carte d’exportateur pour connaître le nombre exact des exportateurs (une formule qui a déjà prouvé son efficacité), publication mensuelle des prix des déchets des métaux ferreux et non ferreux pour contraindre les exportateurs à respecter les prix. le comité “attire l’attention sur l’impossibilité de nous acquitter des contributions fiscales imposées pour l’exercice de notre activité en raison du blocage qui nous a engendré des pertes financières sans précédent”, en signalant, enfin, que cette annulation pénalise les exportateurs.
M B

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..