Le ministre de l’éducation à propos de la grève au lycée Émir-Abdelkader, Benbouzid : “Je gère plusieurs écoles…”

Liberte; le Lundi 12 Fevrier 2007
3

“Je gère plusieurs écoles à l’échelle nationale, pas seulement le lycée Émir-Abdelkader. Ce problème relève de la Direction de l’éducation de la wilaya d’Alger”, a déclaré, hier, M Benbouzid, ministre de l’Éducation nationale en marge du séminaire sur la prise en charge de la dimension nationale dans les programmes d’enseignement. Évoquant le thème du séminaire, le premier responsable de l’éducation a déclaré que “l’une des missions de l’école est d’œuvrer à ancrer l’amour de la patrie dans l’esprit des élèves et les amener à être fiers de leur algérianité, en dispensant une éducation basée sur le respect et la vénération des symboles nationaux, à savoir l’emblème national, l’hymne national, la glorification de la mémoire des martyrs et l’œuvre des grands personnages de la nation”, a-t-il affirmé. Il a indiqué, également, que l’école est l’espace de prédilection pour l’apprentissage de la culture démocratique ; elle est également le meilleur garant de la cohésion sociale et de l’unité nationale. Par ailleurs, lors d’un point de presse improvisé, le ministre a menacé de sanctionner les responsables des établissements qui n’appliqueront pas la directive ministérielle. Il est à noter que la valorisation de la dimension nationale a été introduite dans le cadre de la réforme du système éducatif qui se traduit par une élévation importante du volume horaire des disciplines structurantes de la personnalité algérienne : langue arabe, éducation islamique, histoire et géographie et développement de l’amour de la patrie.R. N.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..