Les attentats du 11 septembre font encore parler d’eux, L’administration US fait interdire le témoignage du FBI

Liberte; le Jeudi 23 Juillet 2009
3

Les avocats des compagnies d’aviation, poursuivies en justice par des familles de victimes des attentats du 11 septembre 2001, ne peuvent pas faire appel aux agents du FBI, à l’origine d’une vaste enquête, à la suite des attentats. Sur intervention de l’attorney general des États-Unis, Eric Holder, le juge Alvin Hellerstein aurait interdit l’audition des membres du FBI, empêchant ainsi les compagnies d’aviation de développer leur défense. Huit ans après le 11 septembre, l’enquête du FBI, qui comprend 155 000 pièces à conviction et 167 000 procès-verbaux d’interrogatoire, n’a pu être examinée par aucun tribunal. Le FBI, pour rappel, a une version différente de celle de la CIA et des secrétaires à la justice américaine. D’où son refus d’imputer ces attentats à Oussama Ben Laden qu’il ne recherche d’ailleurs pas. Le point de vue du FBI rejoint, d’une certaine manière, celui des 41 ex-responsables US de l’antiterrorisme et du renseignement, lesquels ont remis en cause dernièrement la version officielle des attentats du 11 septembre 2001.

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..