Les prénoms berbères toujours interdits, Le Maroc épinglé par Human Rights Watch

Liberte; le Samedi 5 Septembre 2009
3

Human Rights Watch (HRW) a dénoncé jeudi le refus du Maroc d’autoriser ses citoyens à donner des prénoms berbères à leurs enfants. C’est ce qu’a indiqué le journal online Tout sur l’Algérie qui a repris un communiqué publié par l’organisation. Selon l’ONG américaine de défense des droits de l’Homme, de nombreux Marocains, du Maroc et de l’étranger, se sont vu refuser le droit d’inscrire leurs enfants sur les registres d’état civil sous prétexte qu’ils portent des prénoms berbères. Selon la loi marocaine, les prénoms devront avoir “un caractère marocain”. Mais “apparemment, les administrations locales interprètent cette exigence comme signifiant des prénoms d’origine arabo-islamique, même si les citoyens berbères sont natifs du Maroc”, note HRW. L’ONG évoque des cas d’humiliation subis par les parents ainsi que l’insécurité de voir leur nouveau-né dépourvu d’identité juridique durant plusieurs mois. Le traitement des recours introduits par les parents s’effectue dans des délais souvent trop longs, avec de nombreux refus d’accorder des autorisations, affirme HRW.

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..