Les shebab attaquent une base de l’Union Africaine en Somalie, Une cinquantaine de morts

Liberte; le Samedi 27 Juin 2015
111244

Une cinquantaine de soldats, en majorité des Burundais, ont été tués hier à Lego (à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Mogadiscio), par les islamistes shebab, dans l'attaque d'une base de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom), selon des témoins cités par l’AFP. Mais le bilan pourrait encore s’alourdir, ont averti les mêmes sources. Les terroristes shebab ont lancé, d’abord, une voiture piégée, conduite par kamikaze qui s’est fait exploser à l’entrée de la base de l’Amisom, ont rapporté les agences de presse. “Les combats ont été les plus violents jamais observés dans la zone. Les combattants shebab ont pris complètement le contrôle de la base et tué de nombreux soldats”, a déclaré un chef local à l’agence de presse française.
“Le combat faisait rage trois heures après le début de l'assaut”, dès l’aube, a déclaré Abdikadir Mohamed Sidi, gouverneur de la région de Lower Shabelle, a rapporté Reuters. “Il y a encore de violents combats entre les forces burundaises et Al-Shabaab à la base Burundi, dans la ville de Lego”, a-t-il encore précisé, ajoutant qu'il était “trop ​​tôt pour savoir le nombre exact de victimes”.
Le représentant spécial du président de la Commission de l'Union africaine (SRCC) pour la Somalie et chef de l'Amisom, l'ambassadeur, Maman Sidikou, a condamné cette attaque, affirmant qu’“elle ne va pas diminuer notre détermination à continuer à soutenir le gouvernement somalien et les gens jusqu'à ce qu'ils soient exempts de terrorisme”, lit-on dans un communiqué publié sur le site de cette mission.
Présente en Somalie depuis 2007, l’Amisom compte 22 000 soldats, majoritairement issus du Burundi et du Kenya voisin. Chassés depuis 2011 de la capitale somalienne, les Shebab semblent déterminés à revenir à Mogadiscio, en menant depuis le début du mois de Ramadhan plusieurs attaques meurtrières contre les forces somaliennes. Mercredi, au moins six personnes ont ainsi encore été tuées dans la capitale somalienne dans un attentat-suicide au véhicule piégé, revendiqué par les islamistes et visant un convoi de l'ambassade des Émirats arabes unis.

L. M.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Lyès Menacer

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..