Manifestations et rassemblements devant les édifices de la wilaya, Annaba : la contestation prend de l’ampleur à l’approche des élections

Liberte; le Lundi 5 Mars 2012
3

À quelques semaines du début de la campagne pour les élections législatives, on assiste à Annaba à une montée en puissance de mouvements de protestation devant les sièges de la daïra et de la wilaya notamment.La contestation populaire que n’expliquent pas les habituelles revendications pour l’emploi ou pour le logement au vu de la composante des foules massées quasi quotidiennement aux abords desdits édifices, comme cela a été le cas la semaine passée, croient savoir certains observateurs locaux. Ces derniers affirment que ce sont les mêmes personnes, des désœuvrés en général, qui investissent à chaque fois les lieux publics avant de s’en prendre violemment aux représentants de l’administration publique. Un comportement qui s’expliquerait, toujours de l’avis de ces mêmes observateurs, par une “manipulation sournoise, œuvre de forces occultes, qui tenteraient ainsi de déstabiliser la scène politique locale”. Cette résurgence de la contestation de rue aurait pour but, selon d’autres, d’amener les autorités à répondre enfin aux doléances des laissés-pour-compte pour espérer réduire le taux d’abstention le 10 mai prochain.  Prenant langue avec les membres de l’Union des associations de quartiers de la wilaya d’Annaba (Uaqwa), le wali d’Annaba a confié à ceux-ci la mission de résoudre cette problématique, mais la manipulation continue toujours à sévir. “C’est une lourde mission que nous a confiée le wali d’Annaba dans le but de solutionner ce phénomène, véritable blocage pour l’émancipation de la wilaya et ses habitants. Nous nous sommes inspirés des recommandations de M. Babès après son passage à Annaba où il a rencontré le wali, les élus et les représentants de la société civile. Depuis, notre travail sur le terrain a été entamé”, affirme le président de l’Union des associations de quartiers de la wilaya d’Annaba. Ce dernier a expliqué les différentes étapes qui l’ont amené à solutionner cette équation à plusieurs inconnues. Depuis plusieurs mois, Dorbani Smaïl, le président de l’Uaqwa, a tapé à toutes les portes pour sensibiliser les populations concernées par les mouvements de protestation dans le but de les organiser dans un cadre légal pour mieux revendiquer leurs droits et trouver un interlocuteur conscient de la situation qu’endurent les administrés. Pour ce faire, la tâche n’est pas une sinécure.  Il a fallu plusieurs semaines à l’équipe de l’Uaqwa pour entrer en contact avec les représentants des associations de quartiers de la wilaya d’Annaba à l’effet de débattre avec eux sur les principes, les modalités et la nature de leurs préoccupations sociales majeures dans un cadre civil. “Auparavant et dans le souci d’afficher leur adhésion à cette démarche, tous les représentants des habitants ont été invités à parapher un engagement sur l’honneur de ne plus cautionner ni participer à des émeutes ou des manifestations devant les sièges de la wilaya et de la daïra hormis dans un cadre structuré”, argue le représentant de l’Uaqwa. Cette rencontre, faut-il le souligner, a été conclue par une décision d’élire une composante de quatre délégués par cité qui, elle, désignera par la suite un représentant par quartier. La condition sine qua non étant que ledit représentant doit impérativement jouir du consentement général et de l’unanimité parmi les habitants, précise-t-on.  Au terme de ce travail de titan, une liste comportant 14 représentants issus des cinq secteurs urbains d’Annaba a été votée à l’effet de mettre en place un comité dans le but d’être l’interlocuteur face aux autorités locales. Pour qu’elle revête un cachet officiel, cette liste a été soumise au président de l’APC d’Annaba pour approbation. Une fois approuvé, ce comité entrera en action et devrait contrarier toute velléité de contestation injustifiée et ainsi éviter toute dérive regrettable, c’est du moins ce qu’espèrent les autorités locales.
B. B

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..