Menacés de licenciement, Les traminots d’Oran suspendent leur grève

Liberte; le Lundi 6 Juillet 2015
111337

La grève déclenchée par une cinquantaine de traminots d’Oran, hier matin, bloquant le dépôt de Sidi-Maârouf, n’aura pas tenu la journée avec une reprise brutale du trafic vers la mi- journée sous “la menace de licenciement” visant une quarantaine de travailleurs qui ont été informés “verbalement par un cadre de la Setram, qu’ils sont suspendus sur le champ en raison du mouvement de grève”, nous dira un délégué des travailleurs. Ce dernier explique que le mouvement de grève a été lancé en solidarité avec les traminots d’Alger mais aussi pour dénoncer “les pires pressions et menaces des responsables à Oran, qui ont créé un véritable climat de terreur”.
Il poursuivra en affirmant que leurs revendications datent de deux ans et exigent “la réintégration de nos deux délégués syndicaux licenciés arbitrairement. La direction refuse de le faire alors que l’inspection du Travail a envoyé un PV d’infraction et une mise en demeure pour leur réintégration”.
Sur place, nous avons tenté de joindre les responsables de la société mais l’accès aux locaux nous sera refusé du fait de l’absence des dits responsables. Pour rappel, un conflit socioprofessionnel empoisonne, depuis des mois, les relations entre les dirigeants de la Setram et les travailleurs, émaillé de plusieurs grèves. Les traminots d’Oran prévoient une assemblée générale qui devait se tenir hier dans la soirée avec à la clé un vote pour une reprise ou non de la grève.

D. L.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): LOUKIL D

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..