Mobilisation à l’approche de son procès, Loubna condamnée à 40 coups de fouet pour avoir mis un pantalon

Liberte; le Dimanche 16 Aout 2009
3

 À l’approche du procès, le 7 septembre, de la journaliste soudanaise Loubna Ahmad el Hussein, condamnée en première instance à 40 coups de fouet pour avoir mis un pantalon, c’est la grande mobilisation sur la blogsphère en faveur de cette femme courage qui a défié l’ordre bigot d’El Bachir. En effet, de nombreuses organisations féministes dans le monde comptent être présentes à ce procès qui donne une image rétrograde du monde musulman. “Il n’y a rien dans le Coran qui stipule que les femmes doivent être flagellées pour leurs habits”, dit-elle. Elle se bat pour “les dizaines de milliers de femmes flagellées depuis vingt ans pour avoir mis un pantalon”, un acte jugé “indécent” par le code pénal soudanais. Loubna, qui continue à se rendre à son journal en pantalon, se dit “prête à recevoir 40 000 coups de fouet” s’il le faut et à aller jusqu’au bout de son combat. Défiant la justice en médiatisant son cas, elle a envoyé des courriels aux organisations des droits de l’Homme, les invitant à assister à son procès.

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..