Moncef Badsi, liquidateur d'El Khalifa Bank, Les indus bénéficiaires dérangent la liquidation

Liberte; le Mardi 23 Janvier 2007
3

Le liquidateur d'El Khalifa Bank a relevé, hier, l'existence de trois catégories de personnes susceptibles d'être en cause dans le préjudice porté à l'établissement bancaire. Mais également à ses clients et ses créanciers. Il s'agit en premier des dirigeants de la banque qui se sont livrés à des mouvements de fonds irréguliers. En second, viennent les bénéficiaires qui restent encore inconnus à la liquidation et qui ont reçu indûment des fonds. Enfin, les exécutants qui ont contribué anormalement à ces mouvements irréguliers et qui n'ont communiqué à ce jour aucune information permettant de localiser les indus bénéficiaires. Le montant des fonds qui sortaient de la banque sans justificatifs était de l'ordre de 92 milliards de dinars. Depuis le début du processus de la liquidation au 31 décembre 2006, 59 milliards de DA ont été décongestionnés sur la base d'informations, de justificatifs et d'enquêtes. Il reste 33 milliards. Le liquidateur espère que d'ici un an, le montant non décongestionné sera réduit à néant. Sachant que pour la liquidation même un bout de papier est déjà une information susceptible d'aider à trouver les explications aux dépenses. S. S.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..