Négociations informelles Front Polisario-Maroc, Sahraouis et Marocains campent sur leurs positions

Liberte; le Jeudi 15 Mars 2012
3

Encore une fois, les négociateurs marocains et sahraouis se sont séparés, mardi à Manhasset, sans qu’aucune avancée majeure soit enregistrée dans leurs discussions, pour la simple raison que chaque partie continue à rejeter la proposition de l’autre. Les deux parties vont se rencontrer en juin et juillet prochains pour d’autres nouveaux rounds informels. À la fin de cette rencontre, l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Christopher Ross, a indiqué à la presse que tout comme à l’occasion des réunions informelles précédentes, les discussions ont eu lieu dans “une atmosphère d'engagement sérieux, de franchise et de respect mutuel”. Quant à la teneur des négociations, il a souligné qu'afin de “trouver une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui pourvoit à l'autodétermination du peuple du Sahara occidental dans le cadre d'arrangements conformes aux buts et principes de la Charte de l’ONU, les deux parties ont poursuivi l'approfondissement de la discussion de leurs propositions respectives”. Il a, cependant, relevé que chacune des deux parties au conflit “a continué à rejeter la proposition de l'autre comme base unique des négociations à venir, tout en réitérant leur volonté de travailler ensemble afin de trouver une solution politique conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies”. Quant aux autres thèmes abordés, M. Ross a indiqué que les deux parties avaient poursuivi leurs discussions sur le déminage, les ressources naturelles et l’environnement, “sans préjudice au statut définitif du territoire”. À cet égard, a-t-il ajouté, “les deux parties se sont réjouies des progrès enregistrés sur ces sujets et ont confirmé leur intérêt de continuer à travailler avec l'ONU sur ces questions et d'autres, dans le cadre des négociations en cours”.
R. I./Agences

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..