Ouargla, Une enseignante condamnée pour tricherie au bac

Liberte; le Mardi 7 Juillet 2015
3

Le tribunal de Ouargla a prononcé, hier matin, un an de prison dont trois mois fermes et neuf avec sursis à l’encontre d’une enseignante de lycée pour faux, usage de faux de documents administratifs et pour usurpation d’identité. Pour aider son fils à avoir une bonne note en français à l’examen du bac, l’accusée s’est déguisée en mettant un niqab afin d’entrer dans le centre d’examen Sid-Rouhou où il examinait. Le visage caché, elle a échappé au contrôle en montrant un faux badge en prétendant être une des surveillantes du centre. Une fois à l’intérieur, elle s’est dirigée directement vers la classe où était son fils et s’est installée au bureau. Lorsqu’une bonne élève remet sa copie, elle propose au second surveillant de faire une pause. Un intermède où elle a pu changer les données de la candidate en mettant tous les identifiants de son fils, nom, prénoms et numéro d’inscription. Le surveillant comprendra le manège lorsqu’il la vit quitter précipitamment la salle une fois son “œuvre” accomplie, et se rendra compte de “cette triche inédite” en vérifiant les copies sur le bureau. Avisé, le chef de centre a alerté la police qui a ouvert immédiatement une enquête qui a abouti, quelques heures après, à l’arrestation de l’enseignante.  

G. C.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): G. Chahinez

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..