Ouverture hier de la dernière session du Parlement sortant, Appels “groupés” à la participation aux législatives

Liberte; le Lundi 5 Mars 2012
3

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a évoqué, hier en marge de la cérémonie d'ouverture de la session de printemps du Conseil de la nation, les élections législatives du 10 mai prochain. Le gouvernement est “chargé d'organiser un scrutin légal et le peuple algérien est appelé à choisir parmi les listes de candidats qui seront proposées par les partis en lice”, a-t-il dit.  Le Premier ministre ne manquera pas de critiquer les partisans du boycott. Selon lui, “cette option n’est pas un programme politique”, suggérant que la participation en est un. Abordant l'inscription des éléments de l'Armée nationale populaire (ANP) sur les listes électorales communales, Ouyahia a déploré qu'un “parti politique s'attaque à la crédibilité de l'État et de l'armée”. “C'est une manière de faire de la propagande sur le dos de n'importe qui”, explique-t-il, en réaction aux accusations de fraude formulées par le PT, le MSP et Ahd54. “L’armée, qui a été mobilisée pour participer aux opérations de secours suite aux dernières intempéries ayant touché la majorité des régions du nord du pays, n'est pas un corps de trafiquants et la République l'est encore moins”, a encore dit Ouyahia.   De leur côté, les présidents des deux Chambres du Parlement ont fait des discours à l’ouverture de la session de printemps dans lesquels ils ont appelé au vote massif lors du prochain rendez-vous électoral. Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Abdelaziz Ziari, a estimé que le corps électoral devrait percevoir les législatives du 10 mai comme un “devoir dicté par les valeurs civilisationnelles et républicaines”.  Selon lui, le rôle fondamental des membres de l'Assemblée consiste à inviter les Algériens et les Algériennes à se rendre en masse aux urnes pour accomplir avant tout leur devoir de citoyenneté en choisissant librement les candidats qui répondent, à leur sens, aux critères qu'ils définissent et en vue de conférer par la suite crédibilité au scrutin et légitimité aux institutions élues. Le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, a aussi appelé les citoyens à participer massivement aux prochaines élections législatives. “Nous saisissons cette occasion pour appeler les citoyens à participer à ces échéances et à répondre avec force à ceux qui doutent des capacités du peuple algérien à tracer les contours de son avenir”, a indiqué M. Bensalah, dans son allocution d'ouverture.  Après avoir évoqué les garanties offertes par les instances chargées de l'organisation des élections, M. Bensalah a souligné que toutes ces garanties étaient des facteurs encourageants qui dénotent d'un consensus autour de l'acceptation du défi et de la détermination de réussir. Par ailleurs, il est utile de noter que l'ouverture de la session de printemps intervient conformément aux dispositions de l'article 118 de la Constitution et à l'article 5 de la loi organique portant organisation de l'APN et du Conseil de la nation et leur relation fonctionnelle avec le gouvernement. Cette session est la dernière du 6e mandat de l'APN.
N M

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..