Ouyahia l’a déclaré hier à Batna, “Je n’abdique pas face au clanisme”

Liberte; le Jeudi 18 Janvier 2007
3

 M. Ahmed Ouyahia a présidé, hier, à Batna, une rencontre régionale des cadres locaux du parti, organisée à l’occasion du dixième anniversaire du Rassemblement national démocratique (RND). Le secrétaire général du RND, interpellé par des Patriotes désarmés récemment, a rappelé le rôle joué par les militants de son parti et les Patriotes dans la sauvegarde de la République. Une mission salvatrice, menée dans un espace de temps donné, pour l’ensemble du corps social mais, assumée par esprit de nationalisme loin de tout calcul.À propos des dernières sénatoriales partielles, M. Ouyahia est apparu conscient de l’impact négatif des luttes de leadership qui secouent le paysage politique national en général et dont les partis politiques en font les frais. “Personne ne nous a battus, on s’est fait battre nous-mêmes”, a-t-il reconnu avec pragmatisme. Ainsi, pour l’ex-Chef du gouvernement, le problème est dans les mentalités pour ne pas dire la culture politique. L’ état d’esprit a changé et il a donné la preuve en renouvelant sa confiance dans le bureau de Batna, décrié par une partie des militants, tout en appelant ses militants “à surpasser les intérêts personnels et les histoires de clan”. Et d’ajouter : “J’envoie un message à toutes les structures de wilaya pour dire que je n’abdique pas face aux luttes d’intérêts et de clans.” Dans sa lancée, l’actuel patron du RND, qui s’est dit ne pas “avoir un tempérament de perdant”, a voulu mettre un terme aux spéculations portant sur son éventuel départ de la chefferie du parti. “Je suis encore jeune, je n’ai que 55 ans, je ne pars pas aussi vite”, a-t-il avertilamia F.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..