Pour irrigation de leurs champs avec des eaux usées à El-Tarf, 3 individus condamnés de 2 à 5 ans de prison

Liberte; le Mercredi 1 Juillet 2015
111299

Trois individus ayant irrigué des champs de pastèque et de tomate au moyen d’eaux usées ont été condamnés, lundi par le tribunal de Drean (El-Tarf) à des peines de 2 à 5 ans de prison ferme, a-t-on appris, mardi, de source judiciaire. Le propriétaire du champ a écopé de la plus lourde peine (5 ans) tandis que ses deux complices ont été condamnés, chacun, à 2 ans de prison, a précisé cette source. Les trois personnes en question ont été arrêtées, déférées devant la justice et placées sous mandat de dépôt, mercredi dernier, à Drean, pour avoir mis en péril la santé des consommateurs en irriguant leur champ de pastèque et de tomate au moyen d’eaux usées. Ces individus résidant dans la commune de Drean, plus précisément à Oued Sebaâ et à Oued Boudelala, arrosaient leurs parcelles avec des eaux contaminées sans se soucier des risques graves qu’ils faisaient encourir aux citoyens.

APS

Categorie(s): actualité

Auteur(s): APS

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..