Sa commission dépend pourtant de la présidence de la République, Farouk Ksentini ne touche pas un sou pour son poste

Liberte; le Dimanche 27 Septembre 2009
3

Le président de la Commission nationale consultative pour la protection et la promotion des droits de l’Homme, Farouk Ksentini, a surpris plus d’un jeudi dernier au Forum d’El Moudjahid lorsqu’il a déclaré, en réponse à une question d’un journaliste, qu’il ne touchait ni salaire ni indemnités pour le poste qu’il occupe au sein de cette commission présidentielle.M. Ksentini a tenu, toutefois, à préciser que c’est lui-même qui avait demandé à ne pas être rétribué pour le travail qu’il effectue au sein de la CCNPPDH. Il explique cela par le fait qu’il “veut” garder une certaine “indépendance” dans l’accomplissement de sa mission pour le compte de la présidence de la République.  

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..