Selon l'Office national des statistiques, L'inflation a atteint 4,8% en mai 2015

Liberte; le Dimanche 28 Juin 2015
111246

La situation pourrait être tendue sur les prix cette année. Selon les données de l'Office national des statistiques (ONS), reprises par l’APS, le rythme d'inflation annuel en Algérie a continué à grimper. On enregistre, en effet, une inflation de 4,8% en mai 2015, contre 4,5% et 4,1% en avril et mars derniers, respectivement.  
L'indice des prix à la consommation, qui sert à calculer l'évolution du rythme annuel de l'inflation, a connu une croissance de 5,88% en mai 2015 par rapport à mai 2014, précise l’ONS. En glissement annuel (mai 2015-mai 2014), les prix des biens alimentaires ont augmenté de 7,45% avec 10,1% pour les produits agricoles frais et près de 5% pour les produits alimentaires industriels. Les prix des biens manufacturés ont connu une croissance de 4,51% et les services de 4,5%. À l'exception de la baisse des prix des œufs (-4,6%) et des fruits frais (-4,42%), tous les autres produits alimentaires frais ont augmenté en mai dernier comparativement au même mois de 2014.
Les hausses les plus remarquables ont été enregistrées par la pomme de terre (50,7%), les légumes frais (25,4%), les poissons frais (12,45%), le poulet (10,16%), la viande de bœuf (3,13%) et la viande de mouton (2,1%). D'autres produits alimentaires ont également connu des hausses mais de moindre ampleur : viandes et poissons en conserve (+7,32%), pain et céréales (+4,46%), lait, fromage et dérivés (+3,3%), café, thé et infusions (+2,76%), sucre (+1,3%), huiles et graisses (+0,25%) et les boissons alcoolisées  (+13,07%). Sur les cinq premiers mois de 2015, l'indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 5,5%. Les hausses les plus importantes ont été enregistrées par la pomme de terre (+73,37%), les légumes frais 17,20%, poissons frais (15,54%), la viande de poulet (8,5%), la viande de bœuf (3,12%) et la viande de mouton (2,3%).
En mai 2015, l'indice des prix à la consommation a connu une croissance de 0,4% par rapport à avril 2015, après une baisse de 0,3% en avril dernier comparativement à mars. Les biens alimentaires ont connu une croissance de 0,4% qui a été induite principalement par une variation haussière des prix des produits alimentaires industriels (+0,8%). En revanche, les prix des produits agricoles frais se sont caractérisés par une relative stagnation (-0,01%), tandis que les prix des produits manufacturés ont affiché une hausse de près de 0,6% et les services de 0,2%.
En effet, en dehors de la volaille qui a connu une hausse de 6% et des fruits frais (4,9%), le reste des produits a connu des baisses. Les plus importantes ont touché les poissons frais (-7,9%), la pomme de terre (-4,3%), les œufs (-1,8%) et les légumes frais (-0,7%). Pour rappel, la Banque d’Algérie, dans le cadre de la préservation de la stabilité monétaire, résorbe de manière effective l’excès de liquidités sur le marché monétaire et contribue ainsi au contrôle de l’inflation, au moyen d’instruments de politique monétaire appropriés (reprises de liquidités, facilités de dépôts à 24 heures et réserves obligatoires).

M. R.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rabhi Meziane

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..