Selon un sondage IFOP rendu public hier, 57% des Français jugent que l’indépendance de l’Algérie est une bonne chose

Liberte; le Dimanche 18 Mars 2012
3

Le sondage n’a pas été réalisé durant les années de guerre, ni durant les premières années de l’indépendance de l'Algérie. Le sondage en question est réalisé à l’occasion du 50e anniversaire de la signature des accords d’Évian. Ainsi, selon le sondage IFOP, réalisé pour Dimanche Ouest France, 57% des Français estiment que la décolonisation de l’Algérie “est une bonne chose pour la France”.   Selon l’AFP, qui rappelle qu’en mai 1972, une décennie après l’indépendance de l’Algérie, “seules 38% des personnes  interrogées jugeaient l'indépendance de l'Algérie positive pour la France”. en 1972, on pouvait bien comprendre que les adeptes de l’Algérie française n’avaient pas encore rompu avec les chimères “d’un rêve trahi”. L’équipe d’IFOP, qui est leader sur le marché des sondages d’opinions et des études marketing, estime que ce taux “est une évolution significative dans l'opinion publique  française”, néanmoins “28% des sondés ne se prononcent par sur la question”, lit-on encore. Par ailleurs, le sondage révèle que ce sont les sondés âgés de plus de 65 ans qui sont favorables à l’indépendance de l’Algérie, avec un taux de 68%.  Les opinions politiques n’étaient pas du reste, puisque le sondage souligne que l’Indépendance algérienne est perçue positivement par 66% de militants de gauche, contre 55% des sympathisants de droite et par seulement 49% des proches du Front national, le parti d'extrême droite française de la famille Le Pen. À rappeler que l’ancien président du FN a été, à plusieurs reprises, cité dans des affaires liées à la torture lors de la guerre d’Algérie. D’autre part, 15% des Français sondés estiment que la France ne devait pas quitter l’Algérie et que l’indépendance de cette dernière “est une mauvaise chose pour la France”. en 1972, 32% des Français estimaient que l’indépendance de l’Algérie était une erreur de la part des autorités françaises. Sur un autre registre, les résultats du sondage soulignent que même si les Français sont, en majorité, favorable à l’indépendance de l’Algérie, il n’en demeure pas moins qu’ils restent sceptiques et nuancés quant aux effets de cette même indépendance sur l’Algérie elle-même. Ainsi, 49% des sondés estiment qu'elle a été une bonne chose pour le pays, et 25% pensent le contraire. Par ailleurs, 63% des personnes interrogées considèrent que la France a intérêt à poursuivre une politique de coopération avec l’Algérie, seuls 16% y étant opposés. En 1967, 38% étaient favorables à cette politique, précise encore le sondage.
M. M

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..