Ses revenus on augmenté de 33% en 2011, Nedjma réussit le meilleur taux de croissance dans la région Mena

Liberte; le Mercredi 7 Mars 2012
3

L'opérateur de téléphonie mobile, Wataniya Télécom Algérie-Nedjma, a fait part, hier, de son bilan pour l'année 2011 attestant d'une courbe ascendante en termes de croissance et de revenus. Les chiffres communiqués par Nedjma sont parlants, notamment au niveau des revenus, augmentés de pas moins de 33%. Ces derniers sont passés de 612,1 millions de dollars en 2010 à 813,3 millions  de dollars en 2011, témoignant ainsi de la solidité de l'opérateur et, surtout, du caractère judicieux de ses investissements. Nedjma enregistre aussi une croissance non moins appréciable puisqu'elle consent une augmentation de l'Etibda de l'ordre de 31%, passant de 231 millions de dollars en 2010 à 302,5 millions de dollars en 2011. Encore plus significatif, l'Arpu (chiffre d'affaires mensuel moyen réalisé avec un client) est passé de 6,8 dollars au 4e trimestre de l'année 2010 à 8,4 dollars à la même période de 2011, soit une progression de 24%. La hausse en termes de nombre d'abonnés n'est pas en reste puisqu'il passe de 8,243 millions de clients au 3e trimestre 2010 à 8,505 millions à la même période de 2011  (soit 260 000 nouveaux clients en trois mois), ce qui conforte la place de Nedjma qui détient désormais 31% du marché de la téléphonie mobile en Algérie. Au chapitre investissements, Nedjma affiche une augmentation de 21%, leur montant ayant connu une hausse de 144,4 millions de dollars en 2010 à 174,1 millions de dollars en 2011. “Je suis fier de dire que Nedjma est l'opérateur qui a enregistré le meilleur taux de croissance de 30% dans toute la région Mena”, a déclaré, hier, à Liberté Joseph Ged, directeur général de WTA-Nedjma. “Nous continuons à être le premier investisseur en Algérie pour la deuxième année consécutive, ce qui démontre que notre stratégie d'investissement à long terme est une stratégie de fait et non pas de promesse”. Arrivé en 2004 en Algérie, Nedjma est aujourd'hui le 5e opérateur en termes de revenus du groupe qatari Qtel. En quelques années, le marché algérien de téléphonie mobile a connu un boom remarquable, atteignant les 36 millions d'abonnés. 2010 est une année à marquer d'une pierre blanche pour l'opérateur qui a réalisé sa première année de profitabilité (bénéfice de 5,3 millions de dollars). Depuis, Nedjma ne perd pas le Nord. Bien au contraire, il maintient le cap de la croissance continue, elle-même résultant d'un management efficace et d'une bonne gestion des moyens et des ressources humaines, confortée, entre autres, par une stratégie commerciale agressive dans un environnement concurrentiel.
N. S.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..