Si Mustapha, Quatre personnes mortes carbonisées

Liberte; le Mercredi 14 Fevrier 2007
3

La ville de Si Mustapha s’est réveillée, hier matin, sur des images atroces où quatre personnes ont été carbonisées par  l’explosion d’un véhicule piégé, sur la route nationale n°12, juste à proximité de la brigade de la Gendarmerie nationale de Si Mustapha. Les quatre victimes, qui étaient de passage dans cette ville, sont mortes carbonisées lorsque leur véhicule soufflé par l’explosion s’est transformé en boule de feu avant d’être projeté quelques mètres plus loin des lieux de l’attentat. Quatre autres citoyens, qui étaient attablés dans un café situé en face de la brigade, ont été touchés par les éclats de la bombe. De nombreux autres automobilistes pris de panique au moment de l’explosion ont été blessés lorsqu’ils ont voulu  rebrousser chemin pour éviter le centre de Si Mustapha, devenu en l’espace de quelques minutes un véritable enfer. Il y a bien longtemps que les citoyens de cette bourgade, connue pour être le fief des groupes terroristes, n’ont pas connu d’attentat de cet ampleur. “C’est un spectacle effroyable qui nous a été offert ce matin”, affirme un commerçant encore sous le choc qui a lui-même ramassé, dans un sachet, des morceaux de chair humaine éparpillés sur le bitume encore maculé de sang. Alors qu’une épaisse fumée noire commençait à envahir le ciel, les ambulances avec leur sirène et leur gyrophare commençaient leurs ballets nocturnes incessants entre Si Mustapha et l’hôpital de Thénia. De nombreuses personnes blessées ou choquées se sont évanouies notamment les femmes et les enfants des gendarmes qui résident à l’intérieur de la brigade. Un témoin raconte qu'un gendarme, le visage ensanglanté tenait un enfant en pleurs entre les mains, s'apprêtant à l'évacuer dans une ambulance. En effet, il ne restait presque plus rien des logements des gendarmes et des habitations limitrophes. À côté, des magasins ont été dévastés. Des poteaux électriques arrachés, des murs détruits alors qu’un cratère de 2 mètres de diamètre laissé par la bombe renseigne sur l’ampleur de l’explosion. Selon des témoins oculaires, l’attentat a été commis à l’aide d’un véhicule de marque Express bourré d’explosif. “Au moins 100 kg de TNT ont dû être utilisés par les terroristes”, affirme un Patriote qui ajoute que l’explosion a été entendue dans un rayon de 25 km.M. T.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..