Supecté par interpol de trafic de drogue, Un Algérien écope de 20 ans de prison

Liberte; le Jeudi 25 Janvier 2007
3

20 ans de prison ferme contre H. A., 39 ans, membre présumé d’un réseau international de trafic de drogue, et la perpétuité par contumace à l’encontre de B. R., actuellement en fuite, tous deux originaires de Annaba. Tel était le verdict rendu mardi dernier par la cour criminelle d’Annaba.Ce dernier, résidant en France, ayant la double nationalité, serait un membre influent de ce réseau. C’est sur la demande des autorités françaises à travers Interpol qu’une information judiciaire a été ouverte, à la suite de la saisie, en juillet 2003, en France de près d’une tonne de drogue introduite par route à partir du Maroc via l’Espagne. L’enquête, toujours en cours au niveau de la police française qui n’a pas encore identifié le patron espagnol de ce réseau, aurait abouti, selon les déclarations des avocats de H. A., à la confection d’une liste de 20 personnes, dont la plupart sont aujourd’hui en prison. Ces mêmes avocats ont axé leur défense sur le fait que H. A., qui avait fait un court séjour en France dans le domicile de B. R., n’avait rien à voir dans ce trafic, et que son nom a été avancé par Interpol à la suite d’écoutes téléphoniques anodines. Ils étaient étonnés du fait que la justice de Annaba ait appréhendé le mis en cause sur une simple demande d’audition émise par Interpol, appuyée par la venue de deux policiers français à Annaba, dans le cadre de cette enquête.Hafiza M.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..