Tayeb Louh l’a annoncé ce jeudi, Le nouveau code du travail sera prêt avant la fin 2007

Liberte; le Samedi 27 Janvier 2007
3

Le contenu du document sera, d’après le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, soumis à “la tripartite qui devra trancher dans le cadre d'une concertation et d'une coordination entre le ministère et les partenaires socioéconomiques”.Les dispositions de l'avant-projet du code du travail qui comporte plus de 600 articles seront promulguées dans le courant de l'année, a indiqué jeudi dernier le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, M. Tayeb Louh, dans une déclaration à la presse en marge de sa rencontre avec les cadres de l'Agence nationale de l'emploi (Anem). Le ministre a affirmé que ces dispositions “tiennent compte du principe de l'équilibre entre les droits des travailleurs et les performances des entreprises à caractère économique sans sortir du cadre de la législation du travail en vigueur au niveau du bassin méditerranéen”.Ce code tend également à “lutter contre le chômage et ouvrir de nouveaux postes d'emploi”, a précisé M. Louh, qui a rappelé que des techniciens spécialisés sont chargés de l'examen de chaque article contenu dans la loi en question. Le contenu sera ensuite soumis à “la tripartite qui devra trancher dans le cadre d'une concertation et d'une coordination entre le ministère et les partenaires socioéconomiques”. Le ministre a, par ailleurs, rappelé le projet de loi relatif aux réformes inhérentes à la Caisse nationale des non-salariés. Tayeb Louh a, par ailleurs, annoncé que l'Agence nationale de l'emploi (Anem) a recruté en 2006 près de 87 500 demandeurs d'emploi parmi les 635 529 demandeurs d'emploi enregistrés, ajoutant que la plupart des demandeurs d'emploi sont “des débutants âgés de moins de 30 ans dont 50% détiennent un diplôme universitaire et 76% des hommes”. Le nombre de demandes enregistrées au niveau de l'Anem durant la période allant de 2001 à 2006 est passé de 140 541 à 635 529 demandeurs d'emploi, rappelle le ministre qui a souligné que les offres d'emploi enregistrées au niveau de la même agence ont atteint en 2006 quelque 121 393 offres soumises par les employeurs essentiellement du secteur public.M. Louh a, toutefois, estimé que ces indices “demeurent en deçà des objectifs assignés même si une amélioration du rendement de l'Anem est à souligner”. L'occasion était pour le ministre de souligner que les réformes initiées au niveau de l'agence “permettront de cerner le chômage et de mieux maîtriser le marché de l'emploi, notamment en ce qui a trait au pourcentage de recrutement, à la nomenclature des métiers et aux spécialités répondant aux besoins du marché de l'emploi”. Il a, d'autre part, précisé que les missions de l'Anem reposent sur les enquêtes effectuées annuellement par l'Office national des statistiques (ONS), ajoutant que les principales missions de l'agence consistent en la baisse du taux de chômage à moins de 10% à l'horizon 2009 conformément au pacte national économique et social. Le ministre a, lors de la même occasion, annoncé qu'une enveloppe de près de 7 milliards de dinars a été dégagée pour le programme de mise à niveau et de réforme de l'Agence nationale de l'emploi (Anem). “Ce programme de réforme a été entamé dès le 4e trimestre 2006 et se prolongera jusqu'à la fin 2008”, a-t-il indiqué. Ce programme, a ajouté le ministre, comporte des axes fondamentaux en relation avec le recrutement, la formation, l'extension du réseau informatique de l'agence et la mise en place des moyens et équipements nécessaires. M. Louh a rappelé que l'agence a déjà introduit des réformes dans les domaines organique et législatif. Concernant le recrutement, le ministre a affirmé que le nombre d'employés de l'agence passera entre 2006 et 2008 de 805 (cadres et agents) à 3 222. Cette opération, a-t-il dit, concourra “à l'amélioration du taux d'encadrement des structures de l'agence grâce aux universitaires qui représentent actuellement 16% de l'ensemble du personnel et qui atteindront 60% fin 2008”. Pour ce qui est de l'application du volet formation du programme, M. Louh a souligné que plus de 1 000 cadres de l'agence bénéficieront de formations afin qu'ils puissent répondre avec plus d'efficacité et de professionnalisme aux nouvelles exigences du dispositif public de l'emploi et aux aspirations des citoyens. S'agissant de l'exécution du volet relatif au renouvellement et au développement du réseau informatique de l'agence, le ministre a indiqué que cette dernière œuvrera à connecter les agences locales, régionales et de wilaya de l'emploi entre elles et avec l'Anem.Synthèse H. S

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..