TIARET, 16 émeutiers devant la justice

Liberte; le Samedi 3 Mars 2012
3

Le procureur de la République près la cour de justice de Tiaret a prononcé, jeudi, la citation directe à l’encontre de 16 personnes impliquées dans des troubles à l’ordre public. Présentées par les services de la Police judiciaire, sur réquisition du wali, ces dernières, investies dans le commerce informel, ont, pour rappel, assiégé la semaine dernière la route jouxtant le siège de la wilaya où ils ont placé une tente en plein milieu de la chaussée, munie de bouteilles d’essence et d’un mégaphone utilisé pour proférer des obscénités et des grossièretés à l’endroit des autorités locales, notamment le chef de l’exécutif. Néanmoins, si les manifestants trouvaient à expliquer leur action par le fait qu’ils soient délogés de la place publique où ils exerçaient leur activité,  les autorités concernées l’ont considérée illégitime et intolérable. “Le wali avait ordonné de libérer les places occupées anarchiquement par le commerce informel tout en pensant à recaser les indus occupants dans d’autres endroits”, affirmera un responsable qui s’est indigné devant une telle réaction. Dans la foulée, ce dernier ajoutera que “l’heure est aux manipulations de tous bords dans la mesure où les jeunes sont manœuvrés par d’autres dont on ne connaît pas exactement l’objectif”. En effet, cette vision des choses peut se confirmer par ces nombreux appels lancés par le biais de la chaîne satellitaire El-Magharibia où sont diffusés, depuis quelque temps déjà, des insultes, des vexations et autres propos humiliants à l’endroit des autorités locales de Tiaret ainsi qu’à la presse locale qui n’a pas été épargnée.
R. S

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..