Un réseau de vol de voitures démantelé à Constantine, 2 Tunisiens, un Franco-Algérien et un Algérien arrêtés

Liberte; le Mardi 13 Fevrier 2007
3

Deux Tunisiens, un binational (Franco-Algérien) et un Algérien, impliqués dans un important trafic d’armes et de véhicules ont été arrêtés, avant-hier, par les services de sécurité au lieu-dit la Piscine, à Sidi-M’cid, à Constantine. Les quatre mis en cause étaient hier, en fin de journée, toujours en garde à vue dans les locaux de la Police judiciaire dans le cadre de l’enquête préliminaire. Selon toute vraisemblance, l’enquête a été déclenchée depuis la ville de Batna à la suite d’une opération réussie, le mois dernier, contre des éléments de la zone II du GSPC. La garde à vue, du moment que l’information judiciaire a été ouverte dans le cadre des textes de l’état d’urgence et ceux portant sur la lutte antiterroriste, peut s’étendre sur 12 jours. Toutefois, selon une source proche du dossier, hier en début d’après-midi, ces trois personnes ont affiché une certaine coopération avec les enquêteurs qui présagent la clôture de l’enquête préliminaire avant la tombée de la nuit. Ce groupe serait versé dans le commerce des armes et des véhicules volés. Il fait partie d’un réseau qui utilise les frontières avec la Tunisie et la Libye comme couloir. À l’intérieur du pays, il a étendu ses tentacules sur l’axe Batna-Oum El-Bouaghi-Constantine-Sétif-Bordj Bou-arréridj. Selon nos sources, l’opération de dimanche soir, menée par les forces combinées engagées dans la lutte antiterroriste, est intervenue dans le prolongement d’une enquête menée par les services de sécurité de la Ve Région militaire et la DGSN à la suite d’une opération réussie menée contre les groupes du GSPC de la zone II.Lynda Nacer

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..