Une avocate met en garde, La femme algérienne risque gros durant les prochaines élections

Liberte; le Mercredi 7 Mars 2012
3

“La participation de la femme dans l’évolution de la vie politique et économique du pays à l’aube du cinquantième anniversaire d’Indépendance” était le thème d’une rencontre organisée au forum d’El Chaâb, hier, à Alger. Intervenant lors des débats, Me Bouzid, une avocate du barreau d’Alger, a indiqué que dans le secteur de la justice, la femme était majoritaire. 65% des juges et magistrats sont des femmes, a-t-elle souligné. Mais elle regrette que depuis l’Indépendance, aucune femme n’a eu accès au bâtonnat. Me Bouzid impute cela au conservatisme qui touche même une partie de la sphère intellectuelle et de l’élite. Pour l’avocate, si Algérie est encore debout après la décennie noire, “c’est grâce à ses femmes, car ce sont elles qui sortaient et manifestaient dans la rue contre le terrorisme durant cette période”.  C’est ainsi qu’elle a tenu à mettre en garde la population à l’approche de l’échéance électorale. “Pour cette nouvelle échéance électorale, il y a des groupes qui opèrent contre la femme. Nous ne voulons être ni des Pakistanaises, ni des Afghanes, ni des Saoudiennes”, a-t-elle souligné. Selon elle, “la femme algérienne est ciblée durant les prochaines élections. Si nous donnons notre voix à un mouvement précis, il viendra le jour où conduire une voiture nous sera interdit”. De son côté, la moudjahida Zoulikha Kadour a mis l’accent sur l’importance de faire connaître “la vraie histoire” de l’Algérie à la jeune génération. “Notre guerre n’était ni blanche ni noire, mais elle était glorieuse”, a-t-elle lancé. La moudjahida a fait remarquer que “durant la guerre d’Algérie, la femme était au maquis, elle était secrétaire et agent de liaison. Pour preuve, le premier médecin qui a rejoint le maquis était une femme, Nafissa Hamoud”, a-t-elle évoqué.  Pour Mme Benmaghsoula, conseillère au ministère de la Jeunesse et des Sports, la femme algérienne pratique tous les sports et “elle excelle même”.  “La première médaille d’or remportée par l’Algérie aux Jeux olympiques, c’est une femme qui l’a décrochée”, a-t-elle rappelé.
D. S.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..