Une première victime enregistrée à Barika, Botulisme : les DSP et les DC appellent à la vigilance

Liberte; le Dimanche 28 Juin 2015
3

Les premières analyses microbiologiques du pâté de volaille qui a provoqué des suspicions de botulisme sont tombées. Ce n’est pas à Batna où sont enregistrées neuf victimes hospitalisées, mais plutôt à Azazga, dans la wilaya de Tizi Ouzou, où un avis de la daïra et de l’APC de Fréha a été placardé pour inviter les citoyens à éviter la consommation d’une marque de pâté d’importation parce qu’“impropre à la consommation”. Il s’agit de la marque dite Luncheon de poulet. L’avis invite la population à la vigilance. Une jeune fille de 17 ans, originaire de Barika (Batna), est décédée hier après avoir consommé, la veille, du bourek au cachir, a-t-on appris. Probablement, une première victime du botulisme que le laboratoire d’analyses de la wilaya pourrait confirmer.
Jusque-là, neuf cas suspects ont été diagnostiqués et hospitalisés. Des échantillons prélevés ont été envoyés pour analyse. Certaines victimes sont jugées dans un état critique, mais les autorités et les médecins attendent les résultats des analyses pour trancher. Selon la Direction de la santé, l’intoxication est due à la consommation de cachir avarié. Les services de la DCP ont saisi 1 600 kg de ce produit à Batna. À Khenchela, trois cas suspects (des enfants) ayant consommé des produits avariés ont été évacués en urgence, avant-hier, vers l’hôpital de Batna. Mais la Direction du commerce nie l’hypothèse d’une intoxication au cachir impropre alors que des sources hospitalières confirment cette hypothèse.
Et, compte tenu du nombre de cas suspects, une campagne de sensibilisation est menée par les directions du commerce et celles de la santé avec le concours des radios locales, afin de dissuader les citoyens de consommer ces produits.

L. M./M. Zaïm

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Laldja MESSAOUDI

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..