Verdict concernant le colonel Sedradi, Un fait rare : une relaxe par contumace

Liberte; le Mardi 30 Juin 2015
3

 Le tribunal criminel près de la cour de Blida a eu également à se prononcer par contumace sur le cas de Messouad Sedradi colonel de la Marine nationale dont l’épouse est la sœur de l’ex-femme de Khalifa. Il était poursuivi de recel de produits provenant de crime. Le tribunal criminel a, contre toute attente, prononcé la relaxe, en sa faveur. Ce qui est rare, dans le cadre d’une procédure par contumace. Le représentant du ministère public s’est lui contenté de demander l’application de la loi à son encontre et de ce fait, il n’introduira certainement pas un pourvoi en cassation contre la décision du juge. Sedrati avait en sa possession une Passat et une Toyota Echo qu’il a rendues plus tard à la gendarmerie. Il a aussi bénéficié d’un crédit de 450 millions de centimes de l’agence des Abattoirs, sur accord verbal de Moumen Khalifa. Au début du procès, la femme Sedrati qui s’est présenté devant le juge en qualité de témoin a soutenu que son mari était en mission. Le magistrat lui réplique qu’il doit se présenter devant le tribunal et menace dans le cas contraire de le ramener par la force publique. Le juge Antar Menouar ne mettra jamais sa menace à exécution. Avant de prononcer le verdict à l’encontre de cet accusé, hors du commun, le magistrat a précisé que ce dernier a nié tous les faits retenus contre lui. Quant aux deux voitures, le juge a indiqué qu’elles appartenaient à l’ex-épouse de Khalifa.

N. H.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Nissa Hammadi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..