À Lausanne, l’ultime hommage à Aït Ahmed, « Résistant inlassable, mais aussi héros ordinaire »

Tsa; le Mardi 29 Decembre 2015
40544

Famille, amis, responsables politiques, artistes, militants et anonymes : près de 350 personnes ont rendu, ce mardi 29 décembre à Lausanne en Suisse, un dernier hommage à Hocine Aït Ahmed, décédé le 23 décembre.
« Résistant inlassable, mais aussi héros ordinaire, Hocine Aït-Ahmed était un homme aussi grand que modeste », a déclaré la professeure Marie-Claire Caloz-Tschopp qui a travaillé avec Hocine Aït-Ahmed, citée par les médias suisses. « Notre deuil est aussi immense que l’héritage qu’il nous laisse », a poursuivi la philosophe qui a conduit la cérémonie. Elle a loué « l’intelligence aiguë et la civilité exquise » du défunt, selon la même source.
L’Ambassadrice de Suisse en Algérie, Muriel Berset Kohen, cité par Le Courrier, a souligné la reconnaissance d’avoir eu « dans notre pays une telle personnalité ».
« C’était un amoureux des gens, un homme de cœur. Il avait foi en la justice, c’était son maître mot », a expliqué Bouchra, fille de Hocine Aït-Ahmed, cité par le même journal.
Selon Le Courrier, la mère de Matoub Lounès a chanté un chant liturgique pour la veillée des morts. Enfin, Idir a clôturé avec sa guitare la cérémonie.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Riyad Hamadi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..