Affaire Benzema : « Il faut dire quoi ? À mort l’Arabe ? »

Tsa; le Lundi 18 Janvier 2016
41236

Après Zinedine Zidane, c’est au tour de Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football (FFF), de voler au secours de Karim Benzema.

Dans une interview accordée au quotidien sportif L’Équipe, le N°1 de la Fédération ne cache pas son « affection » pour l’attaquant du Real Madrid, malgré sa mise en examen dans la fameuse affaire de la sextape, dont est victime son coéquipier en équipe de France, Valbuena.

« Parce que j’aime bien Benzema, on a l’impression que je deviens quelqu’un de malhonnête, déplore-t-il. Il faut dire quoi ? À mort l’Arabe ? Qu’est-ce que c’est que tous ces gens qui m’écrivent pour dire « Benzema dehors » ? Certainement pas. Je gère cette affaire comme je l’entends. J’ai toujours été assez proche de Benzema parce que je connais un peu ses difficultés d’enfance », a-t-il répondu à ses détracteurs, tout en déplorant l’acharnement qu’a subi le joueur franco-algérien. « Je n’ai jamais vu un tel traitement (médiatique). Jamais », a-t-il regretté.

Benzema est suspendu provisoirement par la FFF, jusqu’au dénouement de l’affaire. Une décision prise, semble-t-il, à contrecœur par Noël Le Graët qui espère bien que le joueur réintègre l’équipe de France le plus tôt possible.

Categorie(s): Sport

Auteur(s): Mourad Zemmouri

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..