Alain Juppé critique la déchéance de nationalité, l’Iran menace l’Arabie Saoudite, le Vatican reconnaît la Palestine, attaque de l’ambassade saoudienne à Téhéran… Le point sur l’actualité internationale du 3 janvier

Tsa; le Dimanche 3 Janvier 2016
40714

France : Alain Juppé critique la déchéance de nationalité
Alain Juppé, maire de Bordeaux et candidat aux primaires des Républicains (ex-UMP), estime que la déchéance de nationalité française pour les binationaux coupables de faits de terrorisme « est un coup politique de François Hollande pour semer de la confusion dans le débat ». Juppé considère que « ce n’est pas une réforme utile ». « Son efficacité sera faible, voire nulle. Elle ne permettra pas de prévenir de nouveaux actes terroristes, elle ne dissuadera aucun djihadiste de se faire sauter », a-t-il déclaré. Alain Juppé était Premier ministre quand, après les attentats de 1995-1996 en France, a été rendue possible la déchéance de la nationalité française pour terrorisme. Si Juppé était parlementaire, il ne voterait un texte en ce sens qu’à condition qu’il « se limite aux incriminations déjà prévues dans le Code civil pour la déchéance des Français binationaux naturalisés. Sans cela, la surenchère serait possible et elle serait dangereuse : le FN l’annonce déjà ». (Lire)
Mexique : une maire tuée 24 heures après son élection
Un commando armé a abattu samedi la toute nouvelle maire de Temixco, une ville de l’État de Morelos, dans le centre du Mexique, gangrenée par le crime organisé. Gisela Mota, 33 ans, élue du parti de gauche PRD, a été tuée chez elle 24 heures seulement après avoir pris ses fonctions. Le gouverneur de l’État, Graco Ramirez, a indiqué que deux des assaillants présumés ont été tués et qu’un autre était en détention. Située à près de 90 km au sud de la capitale Mexico, Temixco est une des villes mexicaines qui connaît le plus fort taux de délinquance à cause de bandes organisées spécialisées notamment dans le trafic de drogue, qui opèrent souvent avec la complicité d’autorités locales. (Lire)
Mer Egée : sauvetage de 57 migrants
Les gardes-côtes turcs ont secouru 57 migrants coincés sur un îlot de la mer Egée alors qu’ils tentaient de rallier l’île grecque de Lesbos depuis les côtes turques. L’embarcation des candidats à l’exil a rencontré des problèmes après avoir quitté la station balnéaire de Dikili, dans la province d’Izmir  et ses occupants se sont retrouvés coincés au large sur un îlot. Douze des migrants les plus vulnérables, dont trois enfants, ont été hélitreuillés et ramenés à Dikili par les garde-côtes et les 45 autres ont été secourus par des bateaux de pêche, les navires trop grands des garde-côtes ne pouvant pas s’approcher de l’îlot. (Lire)
Iran : l’ambassade saoudienne attaquée à Téhéran
La tension entre l’Iran et l’Arabie Saoudite est encore montée d’un cran à la suite de l’exécution du cheikh Nimr Al-Nimr. À l’initiative d’étudiants iraniens, des manifestants se sont rassemblés dans les rues de Téhéran dès samedi après-midi pour protester contre l’exécution par l’Arabie Saoudite de cet opposant chiite emblématique. Dans la nuit, certains d’entre eux ont pris d’assaut l’ambassade saoudienne de Téhéran. Une vidéo montrait le jet, salué par la foule, de ce qui semblait être un cocktail Molotov sur la façade du bâtiment. Un groupe compact de jeunes hommes finissait par parvenir à passer la porte, sans présence policière visible dans les environs immédiats. D’autres images montraient des casseurs occupés à saccager des salles du rez-de-chaussée. La police a fini par chasser les manifestants et évacuer l’ambassade dans la nuit, tandis que le procureur de Téhéran a annoncé que 40 personnes avaient été arrêtées après s’être introduites dans l’ambassade. (Lire)
L’Iran menace l’Arabie Saoudite
Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a appelé dimanche à la vengeance de la mort de Nimr Baqer Al-Nimr. « Sans aucun doute, le sang de ce martyr versé injustement portera ses fruits et la main divine le vengera des dirigeants saoudiens », a-t-il déclaré lors d’un discours devant des religieux. « Ce savant opprimé n’a ni encouragé les gens à prendre les armes, ni comploté de manière secrète, il a seulement porté ouvertement des critiques », a ajouté Ali Khamenei. « Dieu ne pardonnera pas le sang versé de cet innocent », a-t-il martelé. De son côté, l’Arabie Saoudite a accusé l’Iran, pays « sans vergogne », de « fulminer au sujet des droits de l’Homme » alors que Téhéran mène des exécutions « sans cadre légal clair » et est bien « le dernier à pouvoir accuser d’autres de soutenir le terrorisme ». (Lire)
Iran : 1000 manifestants à Téhéran contre l’Arabie Saoudite
Plus d’un millier de manifestants se sont rassemblés à proximité de l’ambassade de l’Arabie Saoudite à Téhéran dimanche, malgré l’interdiction du gouvernement pour éviter de nouveaux dérapages après l’attaque lancée dans la nuit contre ce bâtiment qui a été en partie incendié. Les forces anti-émeutes présentes en nombre ont empêché les manifestants de s’approcher de la représentation diplomatique saoudienne. Les manifestants ont crié « mort à al-Saoud ». Le chef de la police de Téhéran, présent sur les lieux, a demandé aux manifestants de se disperser. Au même moment, 300 à 400 personnes se sont rassemblées place Palestine pour dénoncer l’exécution du dignitaire chiite saoudien criant eux aussi des slogans hostiles au régime de Ryad. D’autres rassemblements ont également eu lieu dans d’autres villes iraniennes. (Lire)
Syrie : un site de fabrication de roquettes détruit par un raid français
L’aviation française a détruit dans la nuit de samedi à dimanche un site de fabrication de roquettes artisanales contrôlé par l’État islamique en Syrie. Le raid aérien a été mené par « quatre avions Rafale équipés de missiles Scalp » qui « ont agi conjointement avec des avions de la coalition » sur un site situé à plusieurs dizaines de kilomètres à l’est de la ville d’Alep. Selon le ministère de la Défense français, « ce raid contribue à affaiblir les capacités logistiques et militaires de Daech à proximité des zones de combat. » (Lire)
Israël : 4 juifs seront inculpés pour terrorisme
Quatre juifs vont être inculpés dimanche en Israël pour leur implication dans des actes de « terreur violente contre des Arabes et leur propriété », a indiqué samedi le ministère de la Justice. Il s’agit selon des responsables de la sécurité de l’incendie criminel ayant tué en juillet dernier trois membres d’une famille palestinienne en Cisjordanie occupée. (Lire)
L’accord entre le Vatican et la Palestine entre en vigueur
L’accord signé l’an dernier pour officialiser la reconnaissance de facto de la Palestine par le Vatican est entré en vigueur samedi, a annoncé le Saint-Siège. Le Vatican a signé le 26 juin 2015 son premier traité avec l’État de Palestine. Cette convention, qui porte sur les activités de l’Eglise catholique dans les territoires palestiniens, constitue une reconnaissance formelle de l’existence d’un État palestinien par le Vatican. Le Saint-Siège a indiqué samedi que les différentes étapes procédurales permettant l’entrée en vigueur de ce texte ont été réalisées. « L’accord concerne des aspects essentiels de la vie et de l’activité de l’Eglise en Palestine, tout en réaffirmant le soutien à une solution pacifique et négociée du conflit dans la région », indique le Vatican. (Lire)
New York : les bornes wifi à la place des cabines téléphoniques
La fin des cabines téléphoniques new-yorkaises a sonné. La ville de New York a commencé à remplacer ses cabines téléphoniques par des bornes wi-fi, selon la volonté de l’ancien maire, Michael Bloomberg, qui avait lancé le projet LinkNYC en 2012. La première borne a été installée lundi dernier, à l’angle de la troisième avenue et de la 15e rue, dans le quartier de Gramercy Park, à Manhattan. (Lire)
Les compagnies pétrolières se serrent la ceinture
Avec un baril de pétrole au plus bas, les plus grosses compagnies pétrolières vont encore réduire les dépenses et les investissements cette année. Alors que les prix du pétrole sont de plus en plus bas, les compagnies pétrolières revoient à la baisse leurs ambitions. Avec des cours du brut proches de leurs plus bas niveaux depuis 11 ans, les principales compagnies pétrolières et gazières mondiales risquent de connaître la plus longue période de baisse de leurs investissements depuis des décennies. Cependant, elles devraient continuer d’emprunter pour préserver les dividendes versés aux actionnaires. (Lire)
Présidentielle aux États-Unis : Bill Clinton entre en campagne pour sa femme
C’est un soutien de poids. L’ancien président américain Bill Clinton fera campagne lundi dans le New Hampshire, dans le nord-est des États-Unis, afin de soutenir pour la première fois sa femme. Hillary Clinton, ancienne première dame en lice pour la primaire, demeure la favorite du camp démocrate dans la course à la Maison Blanche. (Lire)

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Yacine Babouche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..