Attaque d’In Amenas : un juge français va enquêter sur la responsabilité de Sonatrach et de BP

Tsa; le Lundi 18 Janvier 2016
41227

Après Tibehirine, un nouveau sujet de tension entre Alger et Paris s’annonce. Le parquet de Paris vient d’ouvrir une information judiciaire pour « homicide involontaire » dans l’affaire de la prise d’otages perpétrée il y a trois ans sur le site d’In Amenas, rapporte, ce lundi 18 janvier, la radio Europe 1. Un juge français va enquêter sur les failles dans la sécurité du site gazier au moment de l’attaque terroriste, selon la même source. Un seul français, Yann Desjeux, a été tué dans l’attaque.
Désormais, une juge parisienne mène une instruction pour déterminer si BP et les autres sociétés qui exploitaient le site, dont fait partie Sonatrach, sont susceptibles d’être poursuivies pour « homicide involontaire par négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement », précise Europe 1. L’objectif est de déterminer si ces entreprises ont une responsabilité indirecte dans la mort de Yann Desjeux, ajoute la radio.
Dans le même temps, en Angleterre, les familles des victimes ont entamé une démarche judiciaire identique contre ces sociétés, ajoute Europe 1.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Samir Allam

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..